2015 : les nouveaux objectifs du responsable formation

Par , le 16/11/2015

La loi du 5 mars 2014 sur la réforme de la formation professionnelle comporte des mesures qui impactent fortement le service formation de l’entreprise et plus précisément le rôle du responsable formation. En effet, souvent réduit à un rôle d’administratif, ce dernier doit aujourd’hui se préparer à jouer une partition nouvelle de contributeur à la stratégie de l’entreprise.

Avant la réforme de 2015, le responsable formation était un business partner

 iStock_000007271736SmallLe responsable formation dispose d'un rôle clé et transverse au sein de l'entreprise. En effet, ce dernier doit recueillir les attentes et faire coïncider les besoins des collaborateurs, des managers et de la direction.

En plus de recueillir les attentes et les besoins de la hiérarchie et des salariés, il doit aussi devancer leur besoin, ce qui n'est pas chose facile.

Le responsable formation possède également un rôle de conseil et d'accompagnement pour l'ensemble des salariés de l'entreprise. Il doit donc impliquer la hiérarchie en mettant en parallèle les objectifs stratégiques de l'entreprise avec les offres de formation et doit accompagner les salariés dans la construction de leur potentiel professionnel et de leur parcours professionnel.

Le nouveau rôle du responsable formation

La veille tient désormais une grande place dans le métier de responsable formation. Il s'agit pour lui de pouvoir anticiper sur les tendances du marché afin d'identifier les compétences utiles pour la stratégie de l'entreprise et pour les collaborateurs, qu'elles soient professionnelles, relationnelles ou managériales.

Le responsable formation doit également veiller sur les nouvelles pratiques de formation et leurs avantages, à la fois économiques et pratiques avec notamment la formation en ligne ou à distance. Il lui faut donc optimiser les conditions et le temps de formation.

Notez-le : le responsable formation doit également parvenir à surmonter les réticences des collaborateurs qui refusent de suivre des formations trop scolaires.

De plus, quelques responsables formation n'hésitent pas ainsi à envisager des actions pédagogiques innovantes ou le « sport » tient une place importante ou même de l'apprentissage linguistique en immersion à l'étranger.

Par ailleurs, le poste du responsable formation est connu au sein de l'entreprise mais ses missions restent floues pour l'ensemble des salariés. En effet, la communication ne se fait pas directement aux salariés, c'est ce qui fait que sa fonction reste inconnue.

Il y a donc un véritable besoin pour les responsables formation de communiquer sur leurs actions auprès de l'entreprise. Le contenu, les objectifs et les déroulés de formation doivent être rendus accessibles tout au long de l'année et les actions de développement doivent être communiquées.

Par ailleurs, l'une des nouvelles missions du responsable formation est la promotion des formations proposées autrement dit il doit « marketer ». Cela entrainera la plupart du temps un engouement chez l'ensemble des salariés de l'entreprise.

De plus, le plan de formation doit être vendu auprès de tous les acteurs de l'entreprise, comme un véritable atout. Ce sera donc grâce à ce marketing que l'ensemble des salariés se sentiront concernés et deviendront pas la même occasion demandeurs et autonomes. De plus, ces derniers auront une meilleure connaissance des formations d'une manière générale et de la procédure qui s'y rattache.

De même, grâce à des outils informatiques de plus en plus performants et productifs, les responsables formation peuvent s'extraire de l'administratif qui occupait auparavant une grande partie de leur temps et se consacrer désormais à des objectifs plus stratégiques.

Les formations doivent être recommandées et choisies en fonction des objectifs business de l'entreprise, tout en améliorant l'employabilité des collaborateurs.

Notez-le : la compréhension de ces objectifs et l'anticipation des besoins fait partie des missions quotidiennes des responsables formation.

Grâce à une libération obtenue par les outils informatiques, le responsable formation peut dons s'affranchir de ses anciennes missions administratives chronophages et obtenir un rôle plus stratégique, ou la veille, la communication et le marketing tiennent désormais une place incontournable.

Les missions supplémentaires de la réforme de 2015 du responsable formation avec la réforme de 2015

Avec la réforme du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle, le responsable formation est amené à travailler davantage sur l'évolution des compétences, sur les aspects pédagogiques de la formation et pourra s'attaquer à un périmètre des sujets RH beaucoup plus large comme la mobilité professionnelle.

Plus généralement, ce dernier va porter une « responsabilité sociale ». En effet, d'une dépense, la formation devient un investissement sur l'humain.

Le responsable formation devra donc fournir ses armes pour garantir la mise à niveau régulière des compétences.

Ce dernier ne devra pas non plus négliger l'ensemble des collaborateurs. En effet, la relation qu'il entretient avec les salariés est très importante.

Avec la mise en place du compte personnel de formation, de nombreux salariés pourraient initier des demandes de formation dans les domaines étrangers aux besoins et à la stratégie de l'entreprise. Cela suppose la mise en place d'outils de rationalisation des achats de formation.

L'évaluation des formations devient donc beaucoup plus importante qu'auparavant.

Comme auparavant, le responsable formation devra gérer au mieux financièrement la formation. Le retour sur investissement sera désormais évalué pour la formation comme n'importe quel autre projet. L'intégralité des dépenses devront donc être justifiées.

L'évaluation des besoins devient un point primordial.

Le responsable formation fait donc aujourd'hui face au plus grand défi à savoir son « rôle » dans l'entreprise.

Formations sur le même sujet :