Anglais : une formation très demandée

Par , le 25/04/2013

L’obligation de considérer des risques psychosociaux dans les entreprises remonte désormais à plusieurs années. Il est toutefois davantage pris en compte ces derniers temps avec une reconnaissance en justice, mais également de nouvelles informations à diffuser dans chaque société.

L’anglais, formation comptant parmi les plus demandées en entreprise

Question time at presentationCe n’est pas nouveau, l’anglais est aujourd’hui indispensable dans de nombreuses entreprises, que ce soit pour décrypter des documents ou pour suivre une conférence ou une réunion.

Dans le même temps, beaucoup de salariés n’ont plus pratiqué la langue de Shakespeare depuis leurs années d’étude. Pour preuve, 70 % des cadres jugent le simple fait de devoir parler anglais comme étant une source importante de stress et de fatigue, selon l’enquête CFE-CGC.

Conscients de ces lacunes, les employés ont désormais fait de cet apprentissage une priorité. Plus de la moitié des entreprises en 2012 les ont suivis dans cette démarche, tandis que la majorité des demandes de DIF concernait également ce sujet, marquant une progression intéressante des demandes de formation en anglais sur un an. 

Les solutions de formation à l’anglais en entreprise

Les formations professionnelles en langues étrangères se sont aussi diversifiées, offrant différentes méthodes pour s’adapter aux besoins et au temps à pouvoir y consacrer pour chaque salarié. 

L’une des techniques est l’e-learning, appartenant aux solutions de formation à distance en plein développement. Ainsi, chaque participant assiste à des réunions en groupe virtuelles. L’avantage est notamment de côtoyer des stagiaires venant de pays différents. La contrepartie est de demander un investissement personnel important pour en tirer le plus grand bénéfice.

Moins connu, l’apprentissage de l’anglais par téléphone se révèle également très efficace. Organisée le plus souvent en cours d’une demi-heure une à deux fois par semaine pendant 6 mois, cette méthode permet de progresser rapidement. En revanche, elle impose aussi de pouvoir s’isoler durant ce temps, sans être dérangé.

Enfin, l’immersion totale reste la solution de référence, même si elle est aujourd’hui moins utilisée. Quelques jours suffisent généralement à retrouver les automatismes de la langue pour pouvoir tenir une conversation et comprendre ses interlocuteurs.

Quel que soit la méthode choisie, cet apprentissage implique dans tous les cas une forte volonté personnelle et, quand il entre dans le cadre d’une formation professionnelle d’entreprise, le soutien de la hiérarchie pour être réellement efficace. 

Formations sur le même sujet :