Bilan mitigé mais perspectives positives pour le CPF dans le BTP

Par , le 20/06/2016

L’OPCA du Bâtiment et des Travaux Publics, Constructys, dresse un premier bilan du compte personnel de formation (CPF). Après un timide démarrage en 2015, Constructys s’attend à une montée en puissance du dispositif sur 2016.

chiffres CPF

Le CPF, un démarrage en douceur sur 2015

 

Le compte personnel de formation (CPF) remplace le droit individuel à la formation (DIF) depuis le 1er janvier 2015.

Le DIF n’étant pas un dispositif très utilisé par les salariés, les partenaires sociaux et le législateur, par la loi du 5 mars 2014, ont souhaité créer un nouveau dispositif permettant de sécuriser les parcours professionnels des salariés, qui les accompagne tout au long de leur vie professionnelle. Ce compte a pour vocation de contribuer au développement des compétences des personnes et de contribuer à assurer leur employabilité et leur évolution professionnelle.

Force est de constater que ce dispositif n’a pas pris son envol immédiatement, faute peut-être à une méconnaissance de la part des salariés. Peu de comptes ont été activés en 2015 sur le site dédié géré par la Caisse des dépôts et consignations : http://www.moncompteformation.gouv.fr.

Les organismes paritaires collecteurs agréés ont financé progressivement de plus en plus de dossiers sur l’année 2015. Les formations les plus demandées étant le TOEIC et les formations au socle commun de compétences.

Constructys, l’OPCA de la branche BTP, dans son bilan de l’année 2015, fait quant à lui état de 1433 dossiers financés et d’une participation à hauteur de près de 90 % des coûts éligibles.

80 % de ces dossiers ont fait l’objet d’un projet co-construit avec les entreprises.

Le public ayant eu accès à ces formations est composé pour 63 % d’ouvriers du BTP : 36% avec un niveau initial CAP, BEP, CFPA du premier degré, 16 % avec un niveau Bac pro, Bac Technique ou Bac et 11 % avec un niveau de pré qualification.

 

Le CPF, une montée en puissance pour 2016

Malgré le peu de dossiers financés sur 2015, Constructys constate une montée en puissance du dispositif depuis le dernier trimestre 2015 (3/4 des dossiers engagés sur cette période), et depuis le début de l’année 2016, et se fixe l’objectif d’atteindre 8000 dossiers CPF validés.

Pour déployer ce dispositif dans le BTP, l’OPCA a lancé une campagne de promotion du CPF et propose différents supports aux entreprises et salariés : kit CPF pour les entreprises (obligations légales, obligations sociales et mise en œuvre du dispositif ), conseil de proximité pour les entreprises de moins de 10 salariés, outils d’information, documents méthodologiques pour créer un compte, constitution de dossier, etc.

Par ailleurs, grâce à l’assouplissement des règles de financement du CPF décidé par l’Etat et afin d’encourager les salariés à mobiliser leur CPF il a été décidé que  les salariés peuvent bénéficier, lorsque la durée de la formation est supérieure au nombre d’heures inscrites sur leur compte, d’un complément de prise en charge sur les fonds affectés au financement du CPF et que des cofinancements pourraient être ajoutés pour optimiser le financement des projets.

Tout ceci promet de belles heures au CPF pour l’année 2016 !

Catégories de l'article :

Formations sur le même sujet :