Comment intégrer le compte personnel de formation dans le plan de formation de l’entreprise ?

Par , le 14/03/2016

En passant de l’obligation de « payer » à l’obligation de « former », la réforme sur la formation professionnelle de mars 2014 pousse les entreprises à beaucoup plus former les salariés et à être plus présentes sur le marché de la formation. Pour autant, le plan de formation ne disparait pas, bien au contraire ! Le rôle du Responsable formation sera d’essayer d’articuler le plan de formation avec l’ensemble des dispositifs existants notamment le CPF dans le but unique de favoriser l’employabilité des collaborateurs.

Communiquer sur le CPF, une étape primordiale !

Actualité : comment intégrer le CPF dans le plan de formation de l'entreprise

Il est primordial lorsqu’un employeur souhaite que le collaborateur utilise son CPF pour suivre une formation de communiquer sur le dispositif en lui-même.  Pour cela, il faut donc établir des outils de communication performants !

Il convient également de préparer les managers à cette communication et de transmettre l’intégralité des informations.

Notez-le : plus la communication sera bonne, plus les salariés en prendront conscience !

Il est aussi intéressant d’accentuer l’accompagnement des salariés en termes d’information.

Par ailleurs, il sera judicieux de pouvoir discuter librement du compte personnel de formation et plus précisément des formations éligibles lors de l’entretien professionnel. En effet, ce dernier doit être présenté comme un outil de gestion des ressources humaines et comme un accélérateur de développement des compétences.

Notez-le : il appartient au Responsable formation de former les managers à l’utilisation du compte personnel de formation et à sa prise en compte dans les parcours de l’ensemble des collaborateurs.

Cette démarche permettra aux salariés d’avoir une vision beaucoup plus simple du CPF et de l’utiliser de la meilleure des manières.

 

Articuler le plan de formation avec le CPF

Il est primordial avant d’intégrer le CPF dans le plan de formation de « comprendre » le dispositif en lui-même. Pour cela, le Responsable formation doit maitriser les règles d’acquisition et de mobilisation des heures de CPF.

Par ailleurs, il doit savoir consulter la liste des formations éligibles. Sans cela, il n’est pas possible de mettre en relation le CPF avec le plan de formation.

Il doit également avoir pris connaissance des types d’abondement existants qu’il ne doit pas oublier d’inclure si besoin.

De plus, avant de mettre en place le plan de formation, le Responsable formation doit préalablement se poser la question de la gestion interne ou externe du compte personnel formation. En effet, est-il plus pertinent de le gérer soi-même ? Quels en sont les risques ? Faut-il conclure un accord ?

Notez-le : il peut faire appel à l’OPCA dont il dépend pour obtenir des conseils à la fois sur la gestion en interne ou en externe.

Ce dernier devra également articuler la formation avec les obligations de GPEC.

Par ailleurs, pour combiner le CPF avec le plan de formation de l’entreprise, le Responsable formation doit identifier les formations certifiantes qui semblent intéressantes pour l’entreprise et inciter les collaborateurs à les suivre avec la possibilité de prévoir des abondements complémentaires.

Attention : le but n’est pas de « détourner » le CPF !

Il est par conséquent important de mettre en place une politique active en lien avec le plan de formation de l’entreprise.

 

Cette articulation est-elle possible en 2016 ?

Nous le savons, le compte personnel de formation doit contribuer efficacement à la performance de l’entreprise.

Néanmoins, le flou existant encore autour du compte personnel de formation et la limitation des thématiques de formation rend les choses très difficiles pour le Responsable formation.

Mais restons positifs !

Catégories de l'article :

Formations sur le même sujet :