Des aides pour financer la formation pré-embauche

Par , le 10/01/2011

Afin de relancer l’emploi et de financer l’aide à l’embauche, deux aides ont été créées et améliorées ces dernières années, en accord avec le Pôle Emploi : la POE et l’AFPR. Ces deux dispositifs ont pour but de faciliter l’embauche des demandeurs d’emplois.

Le Pôle Emploi facilite l'embauche des demandeurs d'emploi

Le Pôle Emploi propose deux aides pour la formation pré-embauche des demandeurs d'emploi : la préparation opérationnelle à l'emploi (POE), et l'action de formation préalable au recrutement (AFPR). Ces deux dispositifs ont pour fut de faciliter des formations de courte durée afin d'avoir les compétences nécessaires à une offre d'emploi (cursus Responsable des ressources humaines, formation optimiser la trésorerie dans le BTP…). Le premier, créé en 2009, a été mis en œuvre durant le dernier trimestre 2010, tandis que le second existe depuis 2008.

Pour bénéficier de ces aides, le futur employeur doit déposer une offre au Pôle Emploi, et conclure une convention avant le début de la formation professionnelle. Ce dispositif concerne les demandeurs d'emploi inscrits au Pôle Emploi qui ont besoin de développer de nouvelles compétences afin de trouver un travail.


Quel dispositif pour quelle finalité professionnelle ?

Chaque aide proposée par le Pôle Emploi pour la formation professionnelle de pré-embauche, n'a pas les mêmes finalités. Il faut donc bien réfléchir à son projet. En effet, l'AFPR concerne uniquement les contrats à durée déterminée (CDD de 6 à moins de 12 mois, contrat de professionnalisation en CDD, contrat de travail temporaire de moins de 6 mois), et la POE est tournée vers les contrats durables (CDI, contrat de professionnalisation en CDI, ou CDD de 12 mois minimum).

Uniformisées, ces deux aides sont remboursées de manière égale, 5 €/h pour une formation interne, et 8 €/h pour une formation externe, dans une limite de 400 heures. De plus, les demandeurs d'emploi bénéficiant de ces aides à la formation professionnelle, sont indemnisés par le Pôle Emploi, et reçoivent une allocation d'aide au retour à l'emploi. Considérés comme des stagiaires de la formation professionnelle, ils ont également droit à une couverture sociale.