Des dépenses en formation en hausse dans les entreprises

Par , le 05/11/2013

En 2011, les entreprises sont restées les premières sources d’investissement en formation, devant l’État. Elles ont également augmenté leurs dépenses sur cette même période, tout en modifiant leurs habitudes, du moins pour certaines sociétés. En effet, ces chiffres viennent confirmer la différence d’approche concernant la formation professionnelle entre les grandes structures et les TPE.

Les entreprises, premiers investisseurs en formation

Actualités : Des dépenses en formation en hausse dans les entreprises - Tissot Formation Les années se suivent et ne se ressemblent pas. Tandis que l’annexe Formation professionnelle au projet de loi de finances pour 2013 laissait apparaître une baisse des investissements des entreprises concernant la formation en 2010, la tendance s’est inversée en 2011 selon les données recueillies et jointes au projet de loi de finances 2014. Ainsi, cette hausse est de +3 % par rapport à l’année passée.

 Les entreprises sont ainsi les premières structures à investir dans la formation professionnelle, rassemblant plus de 43 % des dépenses en la matière. Cela représente un montant de 13,7 milliards d’euros.

 Les autres structures investissant dans la formation sont respectivement l’État, à hauteur de 4,7 milliards d’euros, soit 15 % des dépenses du secteur, puis les Régions avec 4,4 milliards d’euros, principalement à destination des publics les moins qualifiés et les demandeurs d’emploi.

Une nouvelle façon d’appréhender la formation professionnelle

Les entreprises de plus de 10 salariés, tout en ayant une obligation de versement de la contribution à l’OPCA, sont de plus en plus nombreuses à revoir leurs modes prise en charge de formation, profitant du choix qui leur est donné. Ainsi, la plupart optent pour des sessions en interne, conduites par leur propre personnel. À défaut, il est fréquent de faire appel à des prestataires extérieurs, pas toujours dans le cadre de l’OPCA.

Pour les TPE, les investissements sont, eux, beaucoup plus réduits, hors mutualisation des formations en CIF, se limitant le plus souvent aux fonds versés à l’organisme collecteur.

Enfin, l’autre enseignement de ce rapport est la part des formations commandées directement par les particuliers. Les formations individuelles, autofinancées, représentent, selon les derniers chiffres, 4 % des investissements globaux en formation, enregistrant une croissance de 5 % en un an.

Formations sur le même sujet :