Des emplois pour le plan de formations prioritaires

Par , le 25/09/2014

Lancé à l’été 2013, le plan des formations prioritaires vient de délivrer ses premiers chiffres, confirmés par le ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social. Il en ressort un retour à l’emploi pour 2 chômeurs participants sur 3, six mois après la fin de leur formation.

  Actualité : Des emplois pour le plan de formations prioritaires

C’était l’enjeu du ​plan de formations prioritaires mis en place à l’été 2013 : venir apporter une réponse aux quelques « 200 000 à 300 000 emplois non pourvus ». Un an après, l’heure du premier bilan a sonné pour cette opération qui a bénéficié d’une enveloppe de 200 millions d’euros.

Selon l’enquête menée par Pôle Emploi au cours de l’été et dont les premiers résultats viennent d’être confirmés par le ministère du Travail, 65 % des personnes qui ont pu bénéficier de l’une des 30 000 formations professionnelles mises en œuvre dans le cadre de ce plan ont retrouvé un emploi dans les 6 mois suivant leur sortie de stage. Pour les 3/4, il s’agit d’un ​emploi durable, signé en CDI, CDD de plus de 6 mois ou mission d’intérim, elle aussi de plus de 6 mois.

Autre donnée intéressante, pour 77 %, le poste trouvé était en lien avec la formation suivie, « dans un secteur repéré comme ayant des besoins en recrutement ». Un résultat qui amène donc une réponse plutôt positive au plan mis en place. Un quart des formations a concerné les domaines des transports, du commerce et de la gestion administrative et financière, 20 % les services aux personnes, y compris l’hôtellerie-restauration, et vingt autres pour cent les métiers de l’industrie.

Entre août et décembre 2013, 39 000 chômeurs ont pu accéder aux formations entrant dans ce plan. 57 000 personnes supplémentaires en ont profité en ce début d’année, avec un objectif, dépasser les 100 000 dans les prochains mois.