Des entreprises qui font rêver, sauf en formation professionnelle

Par , le 13/03/2014

Les grandes sociétés font rêver les jeunes diplômés côté travail, mais lorsqu’il s’agit d’évoquer la formation professionnelle, celles-ci sont beaucoup plus loin dans les classements. C’est ce qui ressort d’un récent sondage effectué par Universum. Un résultat instructif, à plus d’un titre.

De grands noms en réputation, mais pas en formation

Actualité : Des entreprises qui font rêver, sauf en formation professionnelle - Tissot FormationL’Oréal, LVMH, Apple, Thales ou encore Air France, ces grands groupes présents à l’international font rêver tous les jeunes diplômés en matière d’emploi. Mais dès qu’il s’agit d’évoquer la formation professionnelle, ces mêmes noms se retrouvent au-delà du Top 10 des sociétés ayant la confiance des universitaires et élèves des grandes écoles. Tels sont les résultats de la dernière enquête menée par la société d’études Universum.

À l’exception d’IBM ou Ernst & Young qui arrivent à rejoindre les premiers rangs tant dans leurs promesses en formation que dans leur image d’entreprises idéales, les autres se trouvent beaucoup plus loin sur le premier point. Les jeunes portent en effet plus facilement leur confiance sur des sociétés de conseil ou d’audit dès qu’il s’agit d’évoquer la question de la formation.

Manque de communication ou déficit réel en formation ?

Aux grands leaders sont ainsi préférées des sociétés telles que Accenture, BCG ou même EDF (chez les jeunes ingénieurs universitaires) pour leurs actions de formation. Même Google, pourtant dans le Top 10 des entreprises que les jeunes diplômés rêvent d’intégrer, apparaît difficilement dans le classement établi par les titulaires d’un diplôme universitaire en commerce ou management et est absent des préférences des autres étudiants.

Actions en demi-teinte ou simple manque de communication, les raisons sont à chercher sur de nombreux plans, montrant le chemin qui reste à parcourir par les entreprises, même les plus grandes, pour parler et proposer des programmes de formation qui répondent aux attentes des futurs salariés. Cela est d’autant plus vrai avec l’entrée en application de la nouvelle loi sur la formation professionnelle et les dernières actions qui sont venues donner une nouvelle visibilité à la formation professionnelle.

Formations sur le même sujet :