Entreprise formatrice ou pas ?

Par , le 10/06/2011

Emploi.pro propose un dossier spécial sur la formation continue. Dans ces 24 pages, Emploi.pro explique comment reconnaître une entreprise formatrice ou non, tous les critères importants à vérifier avant une embauche sont décrits point par point.

Des secteurs plus formateurs que d'autres

Selon le Code du travail, les entreprises ont l'obligation de proposer des formations professionnelles à leurs salariés, de manière à ce qu'ils s'adaptent à leur travail. Selon Emploi.pro, certains secteurs privilégient plus la formation que d'autres, c'est le cas notamment de la banque et des assurances, ainsi que de l'informatique (en raison de l'évolution perpétuelle des technologies) ou encore de la chimie. Les banques subissant depuis quelques années de forts départs en retraite, ont dans l'obligation de former des remplaçants à leurs salariés sur le départ.


Les signes d'une entreprise formatrice

En France, les entreprises ont l'obligation de consacrer 3 % de leur masse salariale à la formation professionnelle. Emploi.pro considère dans son dossier, qu'à partir de 3,5 %, les entreprises sont formatrice.s Il est cependant plus judicieux de vérifier le nombre de formations professionnelles suivies dans l'année. La moyenne est de 30 % en France, mais au-delà de 50 %, on considère que l'entreprise investit largement dans la formation (formations RH, formations Management...).

Pensez également à vérifier l'importance de la formation continue en interne, notamment sur la gestion prévisionnelle des emplois sur le site Internet, ou en vous assurant que tous les salariés ont le droit à un programme de formation sur l'intégralité de leur carrière, et qu'il est adapté à leur profil.


Rédigé le 10 juin 2011, par Julie Cornillon.

Formations sur le même sujet :