Etude sur les causes de l’abandon du contrat d’apprentissage

Par , le 10/09/2010

Selon une étude menée en 2010 sur l’apprentissage dans le Nord-Pas-de-Calais, « 17 % des apprentis quittent leur entreprise d’accueil avant la fin du contrat. ».

L'apprentissage en Nord-Pas-de-Calais

Le Cereq a décidé de concentré son étude sur l'abandon du contrat d'apprentissage dans le Nord-Pas-de-Calais, car cette région connaît un taux de rupture de 28 % : 10 % lors de la période d'essai, et 18 % par la suite.

Le choix de l'apprentissage est pourtant une voie très considérée, que ce soit par les jeunes en difficultés scolaires qui y voient une seconde chance, ou par les jeunes au niveau scolaire plus élevé qui peuvent ainsi compléter leur enseignement théorique par une expérience pratique.

Les motifs d'abandon du contrat d'apprentissage

Selon l'enquête, près d'un apprenti sur deux est à l'origine de la rupture de contrat d'apprentissage. Le premier motif évoqué par ces derniers, est un environnement de formation de mauvaise qualité. En effet, les différents apprentis regrettent « des conditions de travail non formatrices, une inadéquation avec la formation suivie », des horaires trop importants, ou encore un irrespect évident à leur encontre.

Ainsi, 17 % des jeunes apprentis rompent leur contrat en raison d'un changement d'orientation ou d'une volonté de rejoindre la vie active, un quart d'entre eux abandonnent après leur diplôme et un quart arrêtent pour raisons personnelles.

Formations sur le même sujet :