Face à la « déferlante digitale » : quel rôle du Responsable Formation ?

Par , le 20/09/2017

La révolution digitale vient impacter l’entreprise sous plusieurs aspects : former aux nouvelles technologies mais aussi dans l’organisation de l’entreprise et de son management. C’est là que le Responsable Formation tient son rôle. D’une part en identifiant les nouvelles modalités de formations permettant de former aux nouvelles technologies. D’autre part, en contribuant à la mise en place du management collaboratif à tous les niveaux de l’entreprise. Dans la mesure où les modes de vie ont eux-mêmes évolués, les salariés cherchent de l’immédiateté dans la réponse à apporter à leurs problématiques individuelles. Le Responsable formation doit donc également repenser les modes d’apprentissages des collaborateurs. Pour faire face à ces nouvelles orientations il doit intégrer la dimension économique pour optimiser le retour sur investissement (ROI). Mais plus encore sur la dimension sociale, en mesurant le retour sur attentes (ROE).

mai17_breve_video-formationFavoriser l’individualisation des parcours sur mesure

Le Responsable Formation va devoir tendre vers l’individualisation des parcours afin de répondre aux contraintes de l’environnement du salarié formé. Il devra mettre à contribution le manager afin de concevoir le parcours de formation contribuant à la réussite collective. D’ailleurs, n’omettons pas que sur le plan juridique, la loi du 5 mars 2014 et du 8 aout 2016 tend à cette logique de parcours individuel et évolutif de formation. Le législateur intègre par la même la singularité des individus et la pluralité des modes d’apprentissages. C’est là qu’émerge la notion de forfait, ce n’est pas tant l’heure, le lieu le type d’action qui est attendu mais la capacité d’un organisme à apporter des jalons et un accompagnement pour atteindre les objectifs fixés suite au positionnement initial opéré. C’est pourquoi, les contrôles auprès des organismes se sont renforcés en matière de résultat et sur une approche davantage qualitative de l’action de formation. Cela signifie donc au préalable une juste concertation entre le Responsable formation, le Manager et le collaborateur en question pour identifier le parcours le plus adapté à ses besoins. Cette logique peut entrer en contradiction avec la logique diplômante qui continue à être promue et qui ne tiens pas compte de la singularité des parcours et des besoins. Pour favoriser l’individualisation des parcours sur mesure, il convient pour le Responsable formation, de l’allier au développement de nouvelles modalités de formation.

Développer les nouvelles modalités de formations

Le Responsable Formation pour faire face à ces exigences, va lui-même recourir au digital dans ses pratiques formation. Paradoxalement l’e-learning, modèle dépassé des années 1990, se met en place progressivement aujourd’hui dans les formations. Les plus avant-gardiste se lance dans un apprentissage collaboratif, avec l’émergence de MOOC (Massive Open Online Courses) et COOC (Corporate Open Online Courses) pour favoriser l’apprentissage en ligne. On peut aller plus loin en s’appuyant sur des Serious Games favorisant une approche plus ludique des apprentissages par le biais de jeux en ligne.

L’adaptative Learning, tendant à s’appuyer sur la situation de travail qui est apprenante tend également à se développer pour accompagner l’efficacité du collaborateur en poste. Mais le développement des nouvelles modalités de formation se pensent également par des apprentissages informels.

Le Social Learning va ainsi permettre de renforcer ces échanges entre pairs. On peut même tendre vers l’émergence de communautés apprenantes sachant s’appuyer sur les outils collaboratifs et les réseaux sociaux d’une même action de formation ou entre collaborateurs d’une même société. En cela, le Responsable formation aura à accompagner la mise en place du management collaboratif.

Accompagner la mise en place du management collaboratif

Suite à l’émergence de nouvelles organisations et forme de travail, le manager perd de sa superbe. Son rôle évolue pour répondre au plus près desbesoins de collaborateurs dont les attentes ont elles-mêmes évoluées. Pour accompagner ces changements, le manager va devoir savoir travailler en mode collaboratif. Les échanges se font désormais à tous les niveaux et l’entreprise travaille davantage en mode transverse et la hiérarchie s’efface quelque peu. Le manager va alors stratégiquement, en étant accompagné du Responsable Formation, déployer ces modalités de collaboration. C’est cette agilité managériale accompagnée et réfléchie qui lui permettra de développer les compétences individuelles et collectives de l’entreprise. La pléiade de ces outils se doit d’être réfléchie pour être effective. Alors elle permettra d’apprendre partout, quel que  soit le support et le sujet et offrant l’avantage de la personnalisation de l’offre et des modes d’apprentissages en fonction des profils et attentes des individus. Il convient également de souligner, que ces modes d’apprentissages novateurs ne sont pas eux seuls condition de réussite.Le Responsable Formation ne rappellera jamais assez le rôle central de l’engagement personnel dans le succès de son parcours de formation.

Vous souhaitez approfondir le sujet?  En savoir plus