Financer une VAE

Par , le 07/02/2011

Peu connu des salariés, le système de la VAE est pourtant un très bon moyen pour développer des compétences dans son métier. De plus, la VAE peut être financée par de nombreux organismes et donc représenter un avantage pour les personnes souhaitant se perfectionner.

Financement d'une VAE pour les salariés

Le coût d'une VAE est très variable, et peut-être pris en charge par de nombreux organismes. Pour les salariés en CDI, CDD ou intérim, souhaitant suivre une VAE, et approfondir leurs compétences dans différents domaines (formation Droit social, formation Optimiser la trésorerie dans le BTP), il existe deux cas possibles de financement.

Lorsque la VAE est convenue dans le cadre d'un plan de formation, elle est financée par l'entreprise, grâce à une OPCA ou un budget de formation professionnelle. Pour cela, il faut le consentement du salarié et la signature d'une convention assurant les avantages de ce dernier (salaire, assurance maladie…). Par contre, si la VAE est effectuée dans le cadre d'un CIF, elle peut être financée par un OPACIF. Il est également possible de demander un congé VAE auprès de son employeur.

Financement d'une VAE lorsqu'on n'est pas salarié

Il est bien évidemment possible de suivre une VAE lorsqu'on n'est pas salarié. Dans ce cas, le financement varie selon la situation de la personne.

Si vous êtes fonctionnaire, la prise en charge est faite par votre administration, selon un plan de formation, et si vous faite partie des professions libérales, c'est les organismes collecteurs correspondant à votre branche, qui prennent en charge votre formation professionnelle.

Les demandeurs d'emploi quant à eux, sont aidés par l'Etat ou le Conseil Régional. Cependant, si vous ne faites partie d'aucun de ces cas de figure et que vous souhaitez tout de même suivre une VAE, le financement sera cette fois-ci à votre charge. Sachez que le prix varie selon le niveau de certification souhaité. L'inscription est gratuite jusqu'au BTS, par contre, elle peut atteindre jusqu'à 1 500 € pour l'enseignement supérieur.

Formations sur le même sujet :