Formation professionnelle : les premières lignes de la convention-cadre nationale

Par , le 16/10/2012

Les partenaires sociaux se sont une nouvelle fois réunis autour du ministre délégué à la Formation professionnelle et à l’Apprentissage le 8 octobre 2012. Cette table ronde a été l’occasion de dresser les grandes lignes des prochaines actions en faveur de la formation professionnelle. Ces mesures devraient faire l’objet, d’ici peu, d’un accord-cadre national.

L'urgence de la formation professionnelle pour les jeunes

Elle était attendue ; la réunion des partenaires sociaux faisant suite à la Conférence sociale de juillet 2012 a été organisée le 8 octobre dernier. Deux domaines ont été plus particulièrement mis en avant : la formation des jeunes et celle des demandeurs d’emploi, des publics déjà ciblés par le gouvernement. Considérés comme prioritaires, ces deux chantiers ont notamment trouvé écho auprès des régions. En effet, les opérations à instaurer devraient prévoir la conclusion de pactes régionaux

C’est notamment le cas pour les jeunes peu ou non qualifiés. L’objectif des partenaires sociaux est ainsi d’assurer à chaque jeune sans diplôme une solution pour suivre une formation qualifiante. Cela devrait donc se traduire par la mise en place d’un pacte régional de réussite éducative et professionnelle. Il a également été mis en avant la nécessité de développer les contrats en alternance

Les demandeurs d’emploi au cœur des réflexions sur la formation professionnelle

La question de la formation professionnelle des demandeurs d’emploi s’est aussi une nouvelle fois retrouvée au cœur des discussions avec deux objectifs à suivre : le développement de l’information sur les offres de formations et la réduction des délais pour obtenir une place. 

Le gouvernement a, à ce titre, émis plusieurs pistes en lien avec le développement d’accords entre les régions, l’État et les différents partenaires sociaux. Outre la mise en place d’outils spécifiques pour une meilleure connaissance des offres en formation disponibles, la question de leur qualité a également été évoquée. Cela pourrait notamment passer par une harmonisation des critères de qualité auxquels les acheteurs publics et les OPCA soumettent chaque organisme de formation. 

Formations sur le même sujet :