Interview de la coordinatrice du MOOC « Former et développer les compétences »

Par , le 12/10/2016

Nous vous annoncions mi-septembre la sortie d’un tout nouveau MOOC sur la formation professionnelle : « Former et développer les compétences ». En ligne depuis le 4 octobre sur FUN, il est plébiscité par les internautes dont beaucoup de responsables de formation. Nous avons voulu savoir quelle était la clé de son succès et ce que le secteur de la formation professionnelle pouvaient en attendre. Nous avons interrogé à ce sujet Aline Scouarnec, professeur des universités et chef de projet du MOOC.

MOOC : Former et développer les compétences

Comment abordez-vous cette première semaine de cours ?

Il n’existe pas beaucoup de MOOC dans le domaine des ressources humaines et encore moins dans le domaine de la formation continue. Pour autant, nous ne nous attendions pas à un tel succès. Nous avons déjà presque 11 000 inscrits et ce chiffre pourrait encore augmenter car les inscriptions (gratuites) restent ouvertes jusqu'au 20 octobre. Plus surprenant encore, les candidats viennent de 102 pays (essentiellement francophones mais pas seulement). C’est beaucoup plus que ce que nous avions prévu.

Comment en est née l’idée ?

L’OPCALIM (Organisme paritaire collecteur agréé des Industries alimentaires, de la coopération agricole et de l’alimentation en détail) a lancé un appel d’offre auquel l’Université et l’IAE de Caen a répondu. C’est la première fois qu’un OPCA prend l’initiative de lancer un MOOC. Ils voulaient offrir un service supplémentaire à leurs adhérents et valoriser la filière alimentaire.

 Vous avez d’abord proposé ce cours sous la forme de SPOC. Que vous a appris cette première étape ?

Nous avons effectivement d’abord ouvert un SPOC (small private online course) au printemps. Il a réunis 48 salariés. Cela nous a permis de tester le cours dans des conditions réelles. Nous avons ainsi pu clarifier et améliorer certains points. Le programme n’a pas changé, mais nous avons fait quelques ajustements.

Comment la récente réforme de la formation professionnelle a-t-elle modelé ce MOOC ?

Avec la réforme de la loi professionnelle de l’année dernière il nous a semblé très intéressant de montrer ce qui avait changé. Les trois premières semaines y sont largement consacrées. Nous y abordons toutes les évolutions récentes. Nous avons même du actualiser certains points entre le SPOC et le MOOC pour être parfaitement à jour.

Quel est l’intérêt d’un MOOC pour transmettre ces informations ?

Le MOOC est un produit d’appel. Il permet aux inscrits de tester leurs connaissances, de cibler leurs lacunes en leur donnant une sorte de « piqûre de rappel ». Il peut aussi être abordé comme une première étape pour progresser. Nous travaillons ainsi sur un projet complémentaire qui pourrait aller jusqu’à un DU (Diplôme universitaire).

Formations sur le même sujet :