Interview : RF/RH un binôme gagnant/gagnant

Par , le 19/01/2016

La fonction “Responsable Formation” occupe une place prépondérante au sein des services Ressources humaines. De ce constat, les échanges et la mise en œuvre de projets de formation créés des liens très fort entre le Responsable Formation et le service des ressources humaines, voir même plus particulièrement avec la Direction des ressources humaines.

handshakeMadame Caroline MOFFRONT, Responsable Formation pour la Région IDF du Groupe CRIT depuis 2012, gère les besoins en formation des intérimaires présents dans les agences Crit Intérim. En 2002, elle a d'abord exercé les fonctions de Chargée de formation pour par la suite, occuper un poste de Conseiller formation au sein d'un OPCA interprofessionnel.

Elle nous parle très ouvertement des liens transverses qui se créent entre les besoins en formation et les impératifs RH.

Pouvez-vous nous expliquer s'il vous plaît de quelle manière et à quelle période vous recevez les demandes de formation. Quel volume cela représente par mois ? Et également combien de personnes sont nécessaires pour traiter efficacement les demandes des intérimaires ?

Nous distinguons deux activités : la formation des collaborateurs permanents et celle des collaborateurs intérimaires.

La formation des collaborateurs permanents est déployée au regard du plan de formation qui a été validé en début d'année. Elle est une réponse aux besoins de montée en compétences ou de maintien des compétences dont les collaborateurs et les managers nous font part, en écho à la stratégie de l'entreprise.

La formation des intérimaires, quant à elle, est étudiée au quotidien de façon à permettre l'adéquation des compétences de nos collaborateurs aux besoins des marchés et de leurs évolutions.

En IDF, les deux volets représentent environ 2 000 dossiers et 4 000 stagiaires par an, qui sont traités par le département formation, composé de 4 personnes, et appuyé par les agences sur certaines tâches.

Nous sommes également accompagnés par notre OPCA de branche, le FAF TT, dans la mise en œuvre de certains projets comme le Congé Individuel de Formation ou encore les Préparations Opérationnelles à l'Emploi.

 

On imagine votre latitude quant à la mise en œuvre quotidienne des formations, mais comment les orientations générales de l'entreprise et les impératifs de budget vous sont-ils transmis ? Réunions, concertations IRP, Plan de formation …

Le Groupe CRIT est composé de plusieurs régions, chacune pilotée par un Directeur Régional et dotée de son propre service RH et de son propre service Formation,  en connexion avec la Direction Générale et le Directeur des Ressources Humaines.

Les décisions sont fonction des contextes propres à chaque région, dont certains besoins transversaux sont également pilotés par le siège.

Certaines décisions sont donc prises en autonomie par les régions, d'autres sont prises en concertation lors de réunions entre fonctions homologues, avec le DRH ou avec les IRP.

Le plan de formation des collaborateurs permanents, par exemple, est construit en région, compilé au niveau national et validé par les IRP. Il redescend ensuite en région, où il sera déployé.

 

Selon vous, pourquoi est-ce important qu'il y ait un dialogue permanent avec le service RH ? Comment l'instaurer et le préserver ?

La formation est un outil au service des Ressources Humaines et de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences.

Elle ne peut donc s'entendre qu'en fonction des besoins du service RH, généralement le premier à déceler les écarts entre les compétences acquises et les compétences nécessaires, les souhaits de mobilité des collaborateurs, etc., via ses outils de GPEC.

Parallèment, le service RH est le garant de la stratégie de l'entreprise. Il pourra donc orienter la politique formation en fonction des projets à venir, et des besoins qui s'y rattacheront.

Le dialogue entre les services n'est donc pas seulement important, il est essentiel à l'un comme à l'autre.

 

Aujourd'hui la fonction RF est-elle pleinement intégrée au service RH dans les entreprises ? Si non, pour quelles raisons selon vous ?

L'intégration du service Formation au service RH est fonction des contextes d'entreprise.

Chez CRIT, le service formation a une double vocation puisqu'au-delà de la dimension RH traditionnelle, la formation des intérimaires est également un appui fort au développement commercial des agences et de leurs marchés.

Ainsi, il n'est pas rattaché au service RH de chaque région mais travaille en étroite collaboration tant avec lui, garant de la politique de ressources humaines du groupe, qu'avec le Directeur Régional, garant de la dimension commerciale.

Comme le Responsable RH, le Responsable Formation répond à une double hiérarchie : le DRH National et le Direction Régional.

 

Au regard de la réforme de la formation professionnelle de mars 2014, pensez-vous que le rôle et les missions du RF vont radicalement changer ? Si oui, comment et pourquoi ?

La réforme de la formation renforce les missions du Responsable Formation, notamment dans sa collaboration avec le service RH et l'appui qu'il peut lui apporter au regard des obligations liées au nouvel entretien professionnel.

Le travail main dans la main est encore plus prépondérant qu'auparavant.

Dans un second temps, elle libère le métier de schémas ancrés de longue date et ouvre le champ des possibles et de la créativité, notamment en matière d'ingénierie et de pédagogie de formation.

Enfin, elle renforce le lien entre le Responsable Formation et ses partenaires (OPCA, partenaires publics, etc) s'ils souhaitent mettre en œuvre une ingénierie financière optimisée.

 

Expliquez nous selon vous en quoi le binôme RF/RH est un binôme gagnant/gagnant ?

Le binôme RH/Formation est le garant d'une réponse cohérente et performante au service de l'entreprise et de ses collaborateurs.

Un binôme fort permet de proposer des solutions de formation et, plus globalement, de GPEC en adéquation avec les besoins des services comme des individus.

En parallèle, il favorise le bien-être au travail et fidélise les compétences.

On comprend que les liens RF et RH se resserrent et que ce binôme n'est qu'au début d'un travail collaboratif intéressant au regard des changements en terme de formation et de management RH. Ce qui laisse de belles perspective d'efficience entre services.

Catégories de l'article :

Formations sur le même sujet :