L’apprentissage par le travail, solution de formation pour les moins diplômés

Par , le 28/11/2013

Dans sa note d’information d’octobre 2013, le Centre européen pour le développement de la formation professionnelle (Cedefop) met en avant la question de la formation et de l’employabilité des adultes faiblement qualifiés. Une solution est notamment évoquée : l’apprentissage par le travail.

Une problématique générale à toute l’Europe : la formation des salariés peu qualifiés

Actualité : L’apprentissage par le travail, solution de formation pour les moins diplômés - Tissot FormationC’est une constante dans toute l’Europe, accrue avec l’augmentation du chômage, les personnes de 25 à 64 ans présentant un niveau scolaire faible sont aujourd’hui les plus fortement touchées par le non-emploi. L’une des raisons en est l’élévation du niveau de qualification demandé par les employeurs – avec un effet de surqualification – sur les emplois les plus élémentaires, y compris concernant les enseignements de base comme la lecture, l’écriture ou les connaissances en informatique.

Ces mêmes personnes sont aussi celles ayant le moins accès à la formation, et donc à une remise à niveau de leurs compétences sur leur secteur d’activité. On constate une inégalité dans l’accès à une formation, ils ne sont en effet que 3,9 % à y avoir accès au cours de leur vie professionnelle, quand la moyenne européenne est de 9 % de la population active.

L’apprentissage par le travail, solution d’avenir ?

Pour sortir de cette situation, le Cedefop, dans sa note d’information d’octobre 2013, privilégie une forme d’apprentissage pour ce public : la formation par le travail. Cette solution allie à la fois la formation en centre et l’apprentissage en entreprise, par le biais de stages.

Elle comprend une première évaluation du participant pour connaître ses besoins, pour valider ses acquis et lui proposer une orientation porteuse d’emploi. Cela ouvre notamment droit à des plans de formation individualisés pour apporter une réponse concrète à chacun. Le stage en entreprise permet, pour sa part, d’offrir un apprentissage plus convivial, mais aussi plus aisé pour ce public, tout en installant un rapport de confiance entre chaque protagoniste, y compris entre employeur et stagiaire.

 C’est ainsi l’ensemble du processus de retour à l’emploi qui est revu, comprenant l’apprentissage des méthodes de recherche d’emploi en plus des nouvelles compétences professionnelles.

Formations sur le même sujet :