L’exploitation des résultats de l’entretien professionnel

Par , le 10/11/2015

L’entretien professionnel, obligatoire depuis la réforme du 5 mars 2014 est destiné à envisager les perspectives d’évolution professionnelle du salarié et les formations qui peuvent y contribuer. Ce dernier a vocation à devenir un véritable outil au service de la politique de formation professionnelle, à condition de bien le maîtriser bien sûr !

L'entretien professionnel, élément clef de la gestion individualisée des compétences

l'exploitation des résultats de l'entretien professionnel

L'entretien professionnel est un outil qui offre une occasion privilégiée de faire valoir ses compétences, aspirations et projets. Il est le moment idéal pour obtenir une visibilité sur les projets de l'entreprise, l'évolution des postes et des métiers.

Il permet de construire le projet professionnel d'un salarié avec l'aide du responsable hiérarchique et permet également d'exprimer les souhaits d'évolution dans l'entreprise. Il implique donc une projection dans l'avenir. C'est donc le moment idéal pour exprimer ses envies et besoins professionnels.

La réforme de 2014 sur la formation professionnelle tout au long de sa vie introduit la notion de coresponsabilité de l'entreprise et du salarié dans le développement de son employabilité. Le salarié doit donc construire son parcours professionnel, devenir moteur d'un projet en activant si possible des moyens mis à disposition.

De plus, le résultat des entretiens professionnels peut s'avérer particulièrement constructifs pour la démarche de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences : quelles seront les compétences professionnelles indispensables dans les prochaines années ? Comment les collaborateurs se positionnent-ils au regard de ces évolutions et de leurs aspirations professionnelles et personnelles ?

L'entretien professionnel vise à apporter une réponse prospective, voire formative afin de réduire l'écart constaté. C'est également un outil pour réviser les rémunérations. En effet, s'il n'est pas évoqué lors de l'entretien annuel ou à un autre moment de l'année, c'est le moment de s'y attarder.

 

L'entretien professionnel, outil pour enclencher les formations

L'entretien professionnel est le moment pour un salarié d'identifier en collaboration avec son responsable, les actions de formation, qualifiantes et non qualifiantes à mobiliser dans le cadre de son parcours professionnel. On parle de « logique d'investissement formation ».

Le but est de recenser et d'analyser les besoins en formation du salarié et de le « rendre acteur de son projet professionnel ». L'objectif global de cet entretien est de concilier les souhaits du salarié, en matière de projet professionnel et la stratégie de développement de l'entreprise. Il permettra aussi de faciliter l'élaboration du plan de formation.

A l'issue de l'entretien professionnel, l'employeur devra donc tenir compte des souhaits de formation de ses salariés. Même si dans la pratique, l'employeur ne pourra satisfaire l'intégralité de ses salariés, il convient de réfléchir grandement aux formations et d'accepter des souhaits de formation pour remplir ses obligations dans le cadre du bilan à 6 ans.

Notez-le : il est intéressant pour le salarié de réfléchir aux formations en se projetant sur deux années.

Attention : toutes les formations ne sont pas éligibles au CPF. Pour cela, il convient donc de consulter les listes.

Formations sur le même sujet :