La conduite du changement en entreprise, dévolue aux managers

Par , le 06/02/2014

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à connaître des épisodes de changement. Cela implique des évolutions qui ne sont pas toujours faciles à accepter pour les salariés. Le manager occupe alors une place centrale dans cette adaptation, afin de lever les obstacles et mobiliser les employés autour des nouveaux objectifs.

Plusieurs étapes à suivre dans l’accompagnement du changement

Actualité : La conduite du changement en entreprise, dévolue aux managers - Tissot FormationC’est l’une des missions du manager, en lien avec le service des ressources humaines, d’autant plus dans un contexte de crise où les mutations dans l’entreprise sont fréquentes. Ainsi, la conduite du changement fait partie de ses fonctions afin de réussir la modification de l’organisation interne et adapter la structure aux futurs enjeux.

Le responsable d’équipe vient alors aider chaque employé dans cette évolution, intervenant dans un contexte de perte des repères qui apparaît très fréquemment, associée à des épisodes de stress. L’impératif est donc de redonner la confiance et, par la même, de retrouver la compétitivité de l’entreprise. Pour y parvenir, chaque manager peut mettre en place un processus de suivi qui comportera différentes étapes, dont une grande partie sera basée sur l’anticipation et la préparation.

L’anticipation des réactions et la communication, clés du changement

Pour garantir la réussite de cette évolution dans l’entreprise, le dialogue reste une priorité, qui se construit d’abord par une bonne connaissance des publics concernés pour repérer les plus fragiles et leur proposer un soutien adéquat. Cela passe, le plus souvent, par la désignation d’interlocuteurs privilégiés au sein de l’entreprise, et doit aussi s’accompagner d’une communication interne réfléchie pour intervenir auprès de tous les acteurs de l’entreprise en expliquant les mécanismes de la mutation programmée.

Ces avancées doivent être préparées en amont, prévoyant l'impact de la mutation et sa mise en œuvre. Enfin, la dernière étape – tout aussi essentielle – concerne l’analyse des événements de cette évolution, mettant en avant le changement et les comportements des salariés. Un bilan qui se doit d’ailleurs d’être partagé avec les équipes pour permettre la poursuite de ce bon élan et assurer la croissance de l’entreprise, pouvant également donner lieu à la mise en place de formations pour développer l'innovation.

Formations sur le même sujet :