La digitalisation de la formation

Par , le 11/01/2016

Le secteur de la formation professionnelle évolue de plus en plus vite. La digitalisation de la formation est de plus en plus présente au sein des entreprises. Mais digitaliser la formation n’a rien d’innovant. En effet, désormais, il s’agit de mettre l’entreprise au niveau du monde digital dans lequel elle vit. Avec la digitalisation, la formation est en train de vivre une mutation plus forte et plus profonde que les spécialistes ne l’avaient imaginé.

Qu'est-ce que la digitalisation de la formation ?

Reforme_de_la_formationDigitaliser, c'est numériser son offre, ses produits et ses services et ainsi faire évoluer l'entreprise à tous les niveaux pour créer plus de valeur. Et les départements formation ne sont pas en reste. En effet, dans un monde où tout se digitalise, ce devrait être un « non-évènement ».

Reste que cette pratique impacte suffisamment les pratiques d'organisation des équipes formation pour être prise au sérieux, tant en matière d'analyse, que de définition de stratégie et de déploiement.

Le rôle du responsable formation dans la digitalisation de la formation

Le responsable formation oublie souvent que l'ensemble des collaborateurs, quel que soit leur âge ou leur fonction, sont déjà familiers de la plupart des outils et formats utilisés dans les parcours de formation. En effet, ces derniers font leurs courses sur le web, reçoivent des emails et possèdent des profils sur les réseaux sociaux. Cette catégorie de collaborateurs de demande pas explicitement de digitaliser la formation mais est surprise quand on lui remet des classeurs dans un séminaire de formation présentielle.

De plus, de nombreux responsables formation pensent que la digitalisation de la formation va engendrer des outils et des ressources supplémentaires. C'est faux !

La révolution digitale est une nouvelle manière d'appréhender le développement des compétences, et pas une nouvelle technologie.

Auparavant, les professionnels rédigeaient les modules de formation sur deux journées avec de la théorie, des mises en situation dans une salle dédiée à la formation.

Même si les formations présentielles sont indispensables pour pouvoir échanger avec les autres collaborateurs et surtout échanger différents points de vue, ils n'en demeurent pas moins qu'elles seront plus performantes avec d'autres modalités distancielles qui accompagnent l'ensemble du cycle de formation, sur plusieurs mois par exemple.

Notez-le : la digitalisation, c'est l'opportunité de former les collaborateurs à la vitesse où le monde change.

Par ailleurs, les responsables formation doivent tenir compte de la volonté des collaborateurs de se former quand ils veulent et où ils veulent, avec notamment l'équipement informatique de leur choix.

Ils doivent également déterminer si les compétences et ressources en interne de l'entreprise sont alignées sur la politique de digitalisation des dispositifs.

Le responsable formation doit réussir l'intégration du digital dans une démarche globale de formation. Ce dernier doit avoir constamment en tête que le numérique va continuer à imprégner les dispositifs de formation. Comment ? En se posant une série de questions telles que « Quels contenus puis-je numériser ? », « Comment rendre ces contenus accessibles dans des environnements distantiels et/ou présentiels ? », « Quels formats puis-je donner à ces ressources », « Qui va créer ces contenus ? », « Comment en assurer la maintenance ? « Quelles technologies vais-je choisir ? », « Mes formateurs doivent-ils devenir des concepteurs ? ».

Notez-le : l'enjeu des responsables formation est d'œuvrer à la simplification des interfaces pour une expérience utilisateur encore plus intuitive et efficace.

Par conséquent, le rôle du responsable formation va certainement évoluer ces prochaines années.

L'objectif étant d'améliorer la qualité et l'efficacité des formations. Le responsable formation doit donc veiller à mener une réflexion stratégique autour des bénéfices de la digitalisation.

Les avantages de la digitalisation de la formation pour les collaborateurs

La digitalisation de la formation fait le pont entre toutes les disciplines RH et promet enfin d'exploiter des informations précieuses avec une double casquette :

  • la gestion des talents
  • la formation

Notez-le : lors de l'entretien professionnel instauré par la Loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle, le responsable pourra immédiatement vérifier l'intégralité des formations suivies par ses collaborateurs. Mais aussi évaluer sa progression par rapport à ses objectifs et mettre en place un nouveau parcours de formation.

Par ailleurs, pour que le digital dynamise une formation, il ne faut pas que le temps de manipulation technique soit chronophage. Il est préférable de proposer des outils prêts à l'emploi directement. Le digital renforce l'entraide entre les participants pendant et à l'issue de la formation.

La digitalisation est bénéfique à la fois pour l'entreprise et le collaborateur.

Les collaborateurs deviennent acteurs de leur parcours professionnels. Le travail à faire pour les formateurs

La digitalisation de la formation, loin d'être un effet de mode

Elle correspond à une forte demande des entreprises. De nombreux organismes de formations commencent à l'insérer dans leurs modules de formation. En effet, pour répondre aux enjeux de digitalisation de la formation, ces derniers doivent adapter leur posture et leurs méthodes de travail.

De plus, la digitalisation de la formation les a fait évoluer sur la mesure de création de valeur suite à une formation.

L'évolution de la formation sous l'effet du digital est inéluctable, même si elle prend plus de temps que l'on imagine. C'est la raison pour laquelle que les professionnels de la formation doivent préparer, intégrer et formaliser des méthodes qui permettent de diversifier les compétences au sein de l'entreprise.

Catégories de l'article :

Formations sur le même sujet :