La fibre optique développe ses formations

Par , le 15/04/2014

Le secteur de l’industrie s’organise pour trouver les compétences de demain et assurer la formation de ses futurs salariés. À Montereau, dans l’Yonne, c’est le site des anciens locaux d’EDF qui s’est transformé pour devenir centre de formation dans un domaine spécifique : la fibre optique. Un domaine en plein développement dans la région et, plus largement, dans tout le pays.

La fibre optique développe ses formations - Tissot Formation

La fibre optique, secteur d’avenir

Entre développement de l’activité et anticipation des nombreux départs en retraite, le domaine de la fibre optique prévoit, d’ici la fin de la décennie, le besoin de former quelque 15 000 techniciens. Pour répondre aux besoins en formation professionnelle sur ce secteur, la communauté des communes des deux rives, à laquelle appartient la ville de Montereau, dans l’Yonne, a choisi de créer son campus numérique.

L’ambition est vaste : étudier et anticiper les futurs besoins des entreprises, tout en formant, dès maintenant, des spécialistes de la fibre optique. Pour cela, il a été choisi un espace de choix, dans les anciens locaux d’EDF.

Le campus a ouvert ses portes en février et lance dès à présent sa deuxième session.

Trois mois pour se former aux métiers de la fibre optique

Ouvert depuis février, ce campus a pour ambition de former les jeunes et demandeurs d’emploi, mais assure également, pour tous les niveaux, des formations qualifiantes et certifiantes, répondant aux demandes et aux besoins des entreprises. D’ailleurs, le campus dispense aussi des formations sur mesure à leur intention, méthodes déjà proposées dans d’autres secteurs.

Les apprentissages sont également multiples, correspondant à différents niveaux techniques et d'encadrement sur les domaines du cuivre et de la fibre optique (management de projet, exploitation et maintenance, monteur câbleur télécom cuivre et fibre optique, etc.).

La première session, lancée en février 2014, assure la formation, sur 3 mois, de 12 personnes, toutes assurées de trouver un emploi en CDI dès la fin de cette période d’apprentissage.