La formation hors temps de travail, une nouvelle alternative pour les salariés

Par , le 09/09/2011

Grâce à la loi sur la réforme de la formation professionnelle du 24 novembre 2009, le Fongecif Ile-de-France propose désormais aux salariés de financer leur formation professionnelle hors du temps de travail. Ce nouveau mode d’accès à la formation professionnelle est soumis à quelques conditions bien précises.

Améliorer l'accès à la formation professionnelle

Depuis peu, le Fongecif d'Ile-de-France a développé un nouveau service à destination des salariés en CDI ayant plus d'un an d'ancienneté dans leur entreprise, une formation professionnelle hors temps de travail. Cette proposition a pour but d'améliorer l'accès à la formation, et de le faire évoluer.

Grâce à la formation professionnelle hors temps de travail, les salariés bénéficient d'une totale confidentialité, puisqu'ils n'ont pas besoin de faire une demande d'absence auprès de leur employeur, et ils peuvent ainsi choisir les modalités de leur formation professionnelle.

Les modalités d'accès à la formation professionnelle hors temps de travail

La formation professionnelle hors temps de travail proposée par le Fongecif d'Ile-de-France s'intéresse aux personnes dont le CIF ne sera pas financé, qui ne sont pas prioritaires ou qui souhaite effectuer leur formation professionnelle en dehors de leurs heures de travail, pour des raisons personnelles. En raison de la grande influence de demandes, sont prioritaires les CDI en temps partiel, les salariés en congé parental ou sabbatique, ou encore ceux qui ont une formation professionnelle en cohérence total avec leur projet professionnel.

Seuls les coûts pédagogiques de la formation professionnelle hors temps de travail sont pris en charge, jusqu'à 18 000 € HT, ou 27,45 € HT/h. Cette formation doit obligatoirement déboucher sur une certification reconnue, si l'on souhaite la participation financière du Fongecif.

Formations sur le même sujet :