La formation, levier de stratégie de l’entreprise

Par , le 15/10/2015

C’est une stratégie primordiale. En effet, organiser la montée en compétences de ses salariés est devenu un élément incontournable de la stratégie des entreprises. Une impérieuse nécessité pour qui veut envisager l’avenir sereinement. Mais dans quelles mesures est-elle un avantage pour les entreprises?

Les enjeux de la formation professionnelle

282376519_987141a61e_o

Les entreprises évoluent de manière permanente dans un contexte d’ouverture à la concurrence et à la compétitivité. Tous ces changements sont liés aux progrès scientifiques et technologiques, à l’évolution sociale, aux changements des habitudes dans l’environnement au travail et dans la vie au quotidien.

La formation en entreprise présente plusieurs enjeux professionnels. Cette dernière est principalement tenue de :

  • suivre et prévoir les mutations des organisations ;
  • anticiper et identifier ces mutations ;
  • mettre à disposition des dispositifs de formation adéquats ;
  • établir des méthodes cohérentes avec les personnes à former.

Par ailleurs, les intérêts de la formation pour les salariés :

  • être compétent et efficace : un salarié bien formé gagne du temps ;
  • développer la motivation des salariés pour progresser dans l’entreprise.

Changer de poste, d’entreprise, obtenir une promotion, se réorienter ou se perfectionner : ces aspirations font partie intégrantes du quotidien des salariés. Et la formation professionnelle constitue l’une des pistes pour répondre à ce constat.

Notez-le : tous les salariés ont accès à la formation tout au long de la vie avec notamment la mise en place du compte personnel de formation en mars 2014.

Le rôle du responsable formation

Le responsable formation joue un rôle primordial dans l’évolution tout au long de la vie des salariés de l’entreprise.

En effet, ses missions sont grandes. Il doit :

  • recueillir les demandes de formation ;
  • analyser les demandes de formation et étudier la faisabilité du projet ;
  • mettre au point le programme de formation (choisir le programme adéquat en fonction du coût de la formation et des compétences que doit développer le salarié) ;
  • organiser et procéder à la mise en place de la formation.

Ce dernier doit en fonction du budget alloué par l’entreprise et l’OPCA établir les budgets annuels et analyser les demandes de formation en fonction des évolutions futures de l’entreprise. Ses décisions et ses stratégies vont donc avoir un impact décisif sur l’avenir professionnel des salariés et vont donc sécuriser le parcours professionnel de ces derniers.

Outre la formation, Il doit également mettre en place la GPEC dans l’entreprise. En effet, il doit s’attarder sur les compétences dont aura besoin demain l’entreprise.

Il doit par conséquent réfléchir à la stratégie que l’entreprise lui accorde et se rapprocher du comité de direction qui se doit de définir les compétences stratégiques de l’entreprise. De plus, La GPEC doit être formalisée.

La mise en place d’une GPEC formalisée permettra au salarié :

  • d’avoir une vision claire des enjeux et objectifs de l’entreprise ;
  • mieux connaitre ses perspectives d’évolution (formation, évolution de poste, mobilité…) ;
  • renforcer ses compétences en fonction des évolutions de son métier ;
  • définir son parcours professionnel.

Pour cela, le responsable formation devra se servir d’outils pour analyser les écarts existants entre les compétences actuelles et les besoins à venir et la formation est la réponse qualitative par excellence.

La formation devient donc un outil incontournable à la mise en place de la GPEC.

Formations sur le même sujet :