La formation professionnelle au service de la croissance verte

Par , le 30/11/2010

Le développement de l’écologie en France a fait naitre beaucoup d’espérance quant à la création de nouveaux emplois, la revalorisation de certains métiers, et la baisse du chômage. Cette évolution de l’emploi n’est possible que grâce à la formation professionnelle dans le domaine de la croissance verte.

La formation professionnelle, clé d'une croissance verte efficace

La Conférence nationale des métiers de la croissance verte qui a eu lieu à Paris au premier trimestre 2010, s'est entièrement tournée vers la formation professionnelle. En effet, la formation est considérée comme l'élément essentiel pour une croissance verte optimale. Ainsi, bien que la formation initiale se développe à travers la création de nouveaux diplômes à la rentrée 2010, la formation continue reste une priorité.

Ainsi, la croissance verte devrait en majorité développer des métiers déjà existants, en les rendant plus « verts ». En effet, selon une étude, près d'un actif sur deux, soit 11 millions de français, devrait être impacté dans la vie quotidienne.


Comment et pourquoi former à des métiers « verts » ?

Le COE (Comité d'Orientation pour l'Emploi) a fait un appel au gouvernement pour un développement de la formation professionnelle dans les métiers « verts », afin de respecter le Grenelle de l'Environnement, notamment dans le Bâtiment.

Les professionnels de la croissance verte souhaitent une formation professionnelle utile, tournée en priorité vers les personnes dont le métier est voué à disparaître. Ils veulent également une formation en adéquation avec le marché. En effet, il y aujourd'hui, par exemple, trop d'ingénieurs à BAC + 5, et pas assez de techniciens à BAC + 2.


Spécialiste de la formation professionnelle, Tissot Formation propose de nombreux cursus : formation sécurité et santé au travail, cursus Responsable des Ressources Humaines



Formations sur le même sujet :