La gestion des talents, notion nouvelle s’imposant comme essentielle

Par , le 11/06/2013

Malgré l’ambiance de ces derniers mois, l’entreprise – au sens large – évolue et s’ouvre à de nouvelles idées de management pour déceler les compétences au sein de chaque service. Cela concerne, entre autres, la gestion des talents, une notion récente qui a progressivement su s’imposer.

Le grand boom de la gestion des talents

iStock_000020816193XSmallDifficile d’échapper à cette nouvelle notion. La gestion des talents fait ainsi de plus en plus parler d’elle, même si son développement reste récent. Selon une enquête menée par l’ANDRH (Association nationale des directeurs des ressources humaines) et le Cabinet Féfaur, tandis que 65 % des entreprises annoncent avoir instauré une politique de gestion des talents au cœur de leur société, près des 2/3 confient l’avoir mis en œuvre il y a moins de 5 ans.

Cet élément nouveau dans l’entreprise prolonge avant tout l’idée de compétitivité. Pour 77 % des entrepreneurs et responsables RH, il est même considéré comme impactant fortement la performance de la société.

Son utilisation concerne la gestion des carrières et les possibilités de mobilité afin de répondre aux futurs besoins de l’entreprise. Les attentes envers les employés détectés comme étant des talents sont, elles, une attitude de leadership et un engagement fort.

 

À la recherche de nouveaux talents en entreprise

Toujours selon cette enquête, la recherche des talents est avant tout une histoire interne à l’entreprise. Celle-ci dispose de différents outils pour réaliser cette tâche. Toutefois, à la tenue d’entretiens individuels avec le salarié, réglementé, les sociétés françaises préfèrent le ‘people review’, c’est-à-dire la concertation entre RH et managers.

La formation reste aussi l’un des éléments les plus sûrs pour développer les compétences, dans 82 % des cas, devant la mise en situation par un travail sur projet. Ainsi, à ce niveau, la formation professionnelle montre encore son importance, participant d’une autre façon à la compétitivité de l’entreprise.

 

Les obstacles à la gestion des talents

Cette nouvelle notion de gestion des talents au sein de l’entreprise souffre toutefois de plusieurs freins pour connaître une évolution encore plus importante. Le premier n’est autre que la question des moyens humains et financiers, directement liée à la situation économique actuelle. Cela est d’autant plus vrai que cet outil est d’abord vu comme un investissement à moyen et long terme pour l’entreprise.

Cela concerne aussi le niveau d’implication des équipes dirigeantes et managériales, représentant un support de premier plan pour donner vie à cette autre façon d’envisager les compétences des salariés, tout en contribuant au développement de l’entreprise.