La réforme de la formation professionnelle en mode pause dans le BTP

Par , le 11/08/2014

La réforme de la formation professionnelle dont est issue la loi du 5 mars 2014 a donné aux différents partenaires sociaux jusqu’au 30 septembre pour s’entendre au niveau de chaque branche professionnelle. Une négociation mise en pause dans le secteur du BTP, en attendant un retour à la table des négociations prévu le 16 septembre.

 Actualité : La réforme de la formation professionnelle en mode pause dans le BTP - Tissot Formation

Faire une pause estivale pour prendre du recul, c’est clairement le choix fait par les partenaires sociaux du secteur du BTP après l’échec des négociations concernant la réforme de la ​formation professionnelle. Après huit séances de travail, organisations patronales et syndicats se sont ainsi quittés le 16 juillet dernier après le refus des syndicats de signer le projet de texte présenté par les fédérations patronales.

L’enjeu est pourtant de taille : la réforme du​ financement de la formation professionnelle influant sur les ressources désormais disponibles, l’objectif de cet accord est, entre autres, de définir les nouveaux niveaux de contribution et leur répartition. Selon les données de la CAPEB, d’une somme de 355 millions d’euros, la formation dans le BTP pourrait ne plus disposer que de 110 millions d’euros, tandis que le secteur ne peut se passer de former de ses salariés tant pour le renforcement des compétences professionnelles avec l’évolution des matériaux et méthodes constructives, que pour la formation des apprentis.

Afin de trouver un accord, les partenaires sociaux ont prévu de se revoir à la rentrée, le 16 septembre, afin de discuter d’abord de la question du financement de l’apprentissage, jugé primordial. Viendra ensuite l’heure de rouvrir les débats sur les autres points pour aboutir – enfin – à un accord qui viendra encadrer le nouveau financement de la formation professionnelle. Affaire à suivre…

Formations sur le même sujet :