La réforme de la formation professionnelle tient-elle toutes ses promesses ?

Par , le 15/07/2014

Un rapport publié par le think-thank Terra Nova, à sensibilité PS, vient apporter son point de vue concernant la réforme professionnelle en cours de finalisation. Si les auteurs repèrent certains bons points, ils ne sont malgré tout pas aussi catégoriques concernant l’efficacité à attendre de cette évolution dans le domaine professionnel.

La réforme de la formation professionnelle n’est pas encore entrée en application qu’elle commence déjà à connaître ses premières spéculations quant à son efficacité. Dernière en date, le rapport publié fin juin par think-thank Terra Nova et intitulé « Entrer et rester dans l’emploi : un levier de compétitivité, un enjeu citoyen ».

Si le texte met en avant le bon élan pris par cette réforme, louant notamment la mise en place du conseil en évolution professionnelle, c’est en revanche sur la question du nombre de ses acteurs que les auteurs s’interrogent. En effet, si les Régions sont désignées en tant que chefs d’orchestre, les interlocuteurs restent, eux, tout aussi nombreux, répartis entre différents organismes.

De la même façon, le rapport pointe du doigt une concentration des moyens sur les formations courtes et un ciblage « par opportunité ». Et de citer un exemple concret, celui du plan de 30 000 formations prioritaires mis en place l’an passé pour répondre aux emplois non pourvus.

Pour modifier cette tendance, les auteurs présentent plusieurs réponses, notamment basées sur d’autres modèles européens. C’est le cas du Danemark qui remplace les employés en formation longue par des demandeurs d’emploi.

En attendant, ce rapport intervient alors que les derniers points sont en train de se déterminer concernant la future application de la loi… soit peut-être un peu tard.

Formations sur le même sujet :