L’Agefos-PME obtient son ré-agrément de l’Etat

Par , le 28/10/2011

Le 19 septembre dernier, l’Agefos-PME est devenu l’un des premiers organismes collecteurs de fonds pour la formation professionnelle, à obtenir son ré-agrément de l’Etat, suite aux modifications liées à la réforme de la formation professionnelle de 2009. Avec cette décision, l’Etat a souhaité renouvelé sa pleine confiance dans l’organisme.

Changements pour obtenir un agrément

L'Agefos-PME a obtenu du CNFPTLV le 19 septembre dernier, son ré-agrément en tant qu'organisme collecteur de fonds pour la formation professionnelle. Pour avoir cette assertion de l'Etat, l'Agefos-PME a du faire quelques concessions quant à son mode de fonctionnement.

Après avoir accueilli de nouvelles branches professionnelles ainsi que de nouveaux OPCA, l'Agefos-PME a proposé d'utiliser un modèle d'accueil similaire aux autres OPCA déjà existantes, mais l'Etat a refusé immédiatement. Pour obtenir son ré-agrément, l'Agefos-PME a du développer un établissement de gestion entièrement dédié pour les OPCA. Elle a facilité l'accueil et constituer des services techniques permettant la continuité de leurs services.

Une marque de confiance de la part de l'Etat

En donnant son aval pour l'agrément de l'Agefos-PME, l'Etat a ainsi montré une vraie marque de confiance à l'Agefos-PME. Le gouvernement a ainsi validé un modèle d'organisme de formation professionnelle qui a su associer les délégataires territoriaux à un système d'accueil spécifique. Les dirigeants de l'Agefos-PME se sont dits ravis de cette marque de confiance, qui leur permet d'être l'un des premiers organismes ré-agréés.

Fort de ce nouveau pouvoir, l'Agefos-PME a déclaré vouloir engager des orientations stratégiques pour les entreprises adhérentes et améliorer le service de proximité pour la formation professionnelle.

Formations sur le même sujet :