Le bilan du contrat de professionnalisation pour 2010

Par , le 23/05/2011

Une étude Dares a mis en avant la légère augmentation des contrats de professionnalisation pour 2010 (+ 1 %), synonyme de la reprise économique, après la baisse de 18 % en 2009. Le contrat de professionnalisation recommence à séduire les entreprises et les futurs salariés.

Une bonne reprise pour le contrat de professionnalisation en 2010

Après une baisse spectaculaire de 18 % en 2009, le contrat de professionnalisation a augmenté de 1 % en 2010, pour atteindre un chiffre de 148 000 nouveaux contrats.

L'étude récente de Dares souligne également la meilleure performance du 2nd semestre 2010, qui a concentré 72 % des nouveaux contrats (+ 4 %). Le 1er semestre par contre a subi une baisse de 5 % par rapport à la même période en 2009.

Comme les années précédentes, ce sont les 16-25 ans qui remportent la plus grande part du gâteau, avec 83 % de la totalité des contrats de professionnalisation. Les plus de 26 ans enregistrent cependant une augmentation de 1 % en 2010, pour atteindre 17 %.


Le contrat de professionnalisation en préparation de diplôme

L'objectif principal du contrat de professionnalisation reste la préparation d'un diplôme ou d'une qualification reconnue par le répertoire des certifications professionnelles, par les conventions collectives des branches professionnelles, ou encore par les différentes commissions paritaires nationales de l'emploi des secteurs professionnels.

En 2010, 62 % des nouveaux contrats de professionnalisation avaient pour but de préparer un diplôme (- 2 %). La part monte même à 77 % pour les services aux particuliers.

Le secteur de l'industrie enregistre une forte hausse, avec une augmentation de 20 % des contrats de professionnalisation par rapport à 2009. Cependant, c'est le secteur tertiaire qui occupe la majorité du secteur, avec plus des trois quarts des formations.

 

Rédigé le 23 mai 2011, par Elisabeth Carteron.

Formations sur le même sujet :