Le certificat CléA pour valider ses connaissances

Par , le 21/06/2016

Le certificat CléA est en place depuis le mois d’octobre 2015. Il permet, pour un salarié ou un demandeur d’emploi, de faire le point sur ses connaissances et compétences professionnelles. Sa délivrance porte sur sept modules, à valider dans leur totalité

L’absence de diplôme n’est désormais plus une fatalité. Parmi les outils mis en place autour de la formation professionnelle figure, depuis octobre 2015, le certificat CléA. Celui-ci dresse un état des connaissances et compétences maîtrisées afin de favoriser l’insertion professionnelle. Il est basé sur l’évaluation des acquis et permet, dans un deuxième temps, d’accéder aux formations ciblées pour sa validation globale ou pour avancer dans un projet professionnel.

Ainsi, il assure aux salariés qui souhaiteraient évoluer ou aux demandeurs d’emploi de faire reconnaître leurs connaissances et compétences professionnelles. Cette évaluation est également un préalable pratique pour une réorientation professionnelle, venant mesurer le niveau des acquis et la possibilité de présenter des concours pour accéder à certains postes dans la fonction publique, notamment.

 

Sept domaines de compétences à valider

Cette certification, dont la délivrance a été confiée au Copanef (Comité paritaire interprofessionnel national pour l’emploi et la formation), s’appuie sur un socle commun comprenant 108 critères d’évaluation répartis en sept domaines :

  • La communication en français ;
  • L’utilisation des règles de base de calcul et du raisonnement mathématique ;
  • L’utilisation des techniques usuelles de l’information et de la communication numérique ;
  • L’aptitude à travailler dans le cadre des règles définies d’un travail en équipe ;
  • L’aptitude à travailler en autonomie et à réaliser un objectif individuel ;
  • La capacité d’apprendre tout au long de la vie ;
  • La maîtrise des gestes et postures, le respect des règles d’hygiène, de sécurité et environnementales élémentaires.

L’appréciation des acquis tient également compte des diplômes ou certifications déjà obtenus. Ainsi, si tous les domaines sont complétés, le certificat CléA est directement délivré. À défaut, il est mis en place un parcours de formation individualisé afin de permettre son obtention rapide. Cette phase s’achève par une évaluation finale pour valider les derniers modules. Ce certificat apporte donc au futur employeur une garantie supplémentaire concernant les connaissances du salarié ou du demandeur d’emploi. Il ouvre en même temps la voie à des formations d’un niveau plus élevé pour poursuivre les apprentissages dans un domaine spécifique.

Catégories de l'article :

Formations sur le même sujet :