Le CIF s’installe dans les PME

Par , le 11/09/2012

Le congé individuel de formation est un droit déjà ancien. Celui-ci a en effet été mis en place en 1970 pour ouvrir la formation à tous les salariés, dans le domaine de leur choix. 42 ans après, le CIF continue de séduire avec des objectifs précis pour chaque salarié. L’observatoire des transitions professionnelles (OTP) vient de dresser un nouveau bilan concernant son utilisation.

Les PME, principales concernées dans l'utilisation du CIF

Les études le montrent les unes après les autres, le CIF représente toujours une solution importante pour accéder à une formation spécifique. Il permet de se former dans tous les domaines, hors des différents plans de formation en entreprise, ni même en étant limité par le nombre d'heures comme peut l'être le DIF. La seule condition, en revanche, est de présenter une activité salariée de 24 mois au cours des 5 dernières années. Il est disponible tant pour les personnes en CDI que pour celles en CDD.

Gérés par les Fongecif, les CIF ont aussi un objectif : ouvrir la formation aux salariés qui n'y ont que peu accès. Sur ce point, la dernière enquête menée par l'OTP montre une évolution favorable en ce sens. Ainsi, sur les 40 607 bénéficiaires du CIF interrogés, 70 % disposaient d'un emploi dans une PME ne proposant que rarement des formations.

Le souhait de changer d'activité

L'enquête va également plus loin en précisant les attentes de ces bénéficiaires des formations en CIF. En effet, pour 81 %, il s'agit avant tout de s'initier à un nouveau domaine de compétence tandis que 36 % y trouvent l'opportunité de passer des diplômes supérieurs à ceux déjà acquis.

Les trois secteurs les plus prisés sont aujourd'hui :

  • Le transport, la manutention et le magasinage pour 20 % des demandes ;
  • La santé pour 8 % ;
  • Le travail social dans 6 % des personnes en CIF.

Autre enseignement de cette enquête, la durée moyenne de formation s'élève à 12 mois. Un temps idéal pour repenser son parcours et son avenir professionnel.

Au 1er janvier 2015, le compte personnel de formation remplace le DIF. Découvrez ce qui va changer :

Compte personnel de formation : comment le salarié peut-il mobiliser son compte ?

Compte personnel de formation : comment est-il alimenté ?

Compte personnel de formation : qu’advient-il du DIF ?

Compte personnel de formation : qui prend en charge la rémunération du salarié en formation ?

Compte personnel de formation : quelles sont les formations éligibles ?

 

> Découvrir le dossier complet

 

Téléchargement gratuit :

TéléchargementTéléchargez notre dossier complet sur la réforme de la formation professionnelle

Formations sur le même sujet :