Le CPF, pour répondre à l’évolution des parcours professionnels

Par , le 28/02/2014

Définitivement voté par le Parlement, le compte personnel de formation vient répondre à l’évolution de la vie en entreprise et des parcours professionnels avec un enjeu, permettre à chaque salarié de suivre ces changements pour mener un schéma de carrière qui s’est fortement modifié ces dernières années.

Un compte de formation qui appartient aux salariés

Actualité : Le CPF, pour répondre à l’évolution des parcours professionnels - Tissot FormationIl est loin le temps où l’on choisissait un métier « pour la vie ». Cette idée du travail paraît aujourd’hui bien désuète. Les parcours professionnels peuvent prendre différentes orientations, que ce soit par la volonté du salarié ou par un concours de circonstances. Dans tous les cas, la préparation à ces changements est désormais devenue un indispensable.

Le compte personnel de formation, dont la mise en place est programmée au 1er janvier 2015, veut en cela mieux répondre à ces enjeux que ce que ne le fait encore le DIF, voué d’ailleurs à disparaître. Ainsi, présenté comme un outil qui suivra le salarié dans toutes les évolutions de sa vie professionnelle, il va aussi permettre à chacun de se former, sans nécessiter l’accord de l’entreprise si la session est suivie en dehors des heures de travail.

Le CPF pour répondre aux évolutions des métiers

Mais l’enjeu principal du compte personnel de formation vient clairement de la volonté d’en faire une réponse à l’emploi. En effet, tandis que le CIF est là pour permettre les réorientations professionnelles, le CPF vise d’abord des formations qualifiantes pour répondre aux évolutions métiers et permettre à chaque salarié de conserver son employabilité.

Les apprentissages ouverts au CPF sont d’ailleurs définis comme devant être des formations répondant aux besoins des entreprises à court et moyen terme. Cela comprend les connaissances et compétences du socle commun, notamment adaptées aux jeunes entrant rapidement dans la vie active, ou encore les actions d’accompagnement à la VAE.

Reste désormais à attendre son entrée en application pour voir s’il saura répondre à ses objectifs.

Au 1er janvier 2015, le compte personnel de formation remplace le DIF. Découvrez ce qui va changer :

Compte personnel de formation : comment le salarié peut-il mobiliser son compte ?

Compte personnel de formation : comment est-il alimenté ?

Compte personnel de formation : qu’advient-il du DIF ?

Compte personnel de formation : qui prend en charge la rémunération du salarié en formation ?

Compte personnel de formation : quelles sont les formations éligibles ?

 

> Découvrir le dossier complet

 

Téléchargement gratuit :

TéléchargementTéléchargez notre dossier complet sur la réforme de la formation professionnelle

Formations sur le même sujet :