Le fast learning, adapté à de nombreux apprentissages

Par , le 23/03/2017

La formation professionnelle s’adapte à tous les besoins de nouvelles connaissances. Avec le numérique, elle se développe sous différentes formes, à l’image du fast learning. Celui-ci est utilisé pour travailler sur des sujets fondamentaux, notamment par l’exemple.

shutterstock_425581876Obligatoire dans les entreprises, la formation professionnelle s’ouvre aujourd’hui à des concepts toujours mieux adaptés à leurs besoins. L’apprentissage sur mobile s’est progressivement normalisé, offrant à la fois à ses utilisateurs la qualité des enseignements et la rapidité d’acquisition de nouvelles connaissances. Ainsi, c’est imposé le fast learning. Celui-ci se veut avant tout ludique, présenté par exemple sous forme de quizz ou de courtes vidéos.

L’objectif est de permettre aux apprenants d’enregistrer rapidement des informations indispensables ou nouvelles pour exécuter les missions qui leur sont confiées. Souvent, ces micro-modules de formation sont associés à un apprentissage sur le terrain, avec une mise en situation de travail. L’atout central est de mettre de suite en pratique les éléments enseignés et ainsi d’en vérifier la bonne compréhension.

Les grandes entreprises sont nombreuses à utiliser cette technique d’apprentissage auprès de leurs salariés, pour aborder des points précis. Elle trouve aussi une autre déclinaison, cette fois hors des limites du digital, au travers de formations d’environ 1 heure pour parler, là encore, d’une donnée spécifique. L’objectif de ces formations est d’être avant tout plus efficaces en développant une idée lors de chaque session. Un apprentissage fractionné qui se révèle performant.

 

Catégories de l'article :