Le gouvernement rallonge les aides à l’embauche des jeunes

Par , le 22/09/2010

Afin de développer l’embauche des jeunes le gouvernement a décidé de prolonger les aides financières jusqu’à la fin de l’année 2010. Ces supports financiers sont destinés à encourager les entreprises dans le recrutement de jeunes employés.

Modalités des aides à l'embauche des jeunes

Afin de développer son plan d'aide à l'emploi, le gouvernement propose différentes aides aux entreprises, dans le cadre d'un contrat d'apprentissage et de la professionnalisation des jeunes de moins de 26 ans. Ces aides ont été prolongé jusqu'à la fin de l'année, et concernent désormais les contrats signés avant le 31 décembre 2010.

La demande d'aides doit être déposée au Pôle Emploi au maximum entre deux et trois mois après la date de signature du contrat, suivant le type d'aide demandé. « En cas de rupture du contrat, ces aides doivent être intégralement reversées par l'employeur. ».

Différentes aides proposées pour l'embauche des jeunes

Le gouvernement propose plusieurs types d'aides à l'embauche pour les entreprises. Dans un premier temps, une aide est versée sur un an pour tout contrat d'apprentissage de deux mois minimum dans une entreprise de plus de 11 salariés, excepté les artisans et les employeurs de Moselle, du Bas-Rhin et du Haut-Rhin. Une deuxième aide de 1 800 € est également attribuable aux entreprises de moins de 50 salariés qui embauchent de nouveaux apprentis.

Enfin, l'Etat attribue une aide de 1 000 € « (ou de 2 000 € pour les jeunes sans baccalauréat) », aux entreprises qui signent des contrats de professionnalisation de plus d'un mois « ou qui transforment un contrat de professionnalisation à durée déterminée conclu avant le 24 avril 2009 en durée indéterminée ».

Tissot Formation, grand spécialiste de la formation professionnelle, propose aux entreprises un grand choix de cursus : formation comptabilité, formation sécurité et santé au travail, formation CE/Comité d'entreprises

Formations sur le même sujet :