Le mobile learning en 5 exemples

Par , le 22/06/2017

Rapide, mobile, pas cher et très efficace en terme d’ancrage mémoriel, le mobile learning ne manque pas d’atouts. Mais comment l’utiliser concrètement dans l’entreprise ? C’est ce que nous avons voulu vous montrer à travers cinq exemples d’application.

L’apprentissage linguistique

Busuu, Mosalingua, Babbel, Duolinguo… Les applis linguistiques ne manquent pas et fonctionnent très bien. Leurs principaux atouts : l’ancrage mémoriel. Mosalingua base ainsi son enseignement sur une méthodologie de répétition espacée qui permet de mémoriser une langue de manière optimale, en s’adaptant à la vitesse d’apprentissage de l’usager et en lui rappelant la notion jusqu’à son acquisition et mémorisation complète. Second atout exploité par Busuu : la possibilité d’être mis en réseau avec d’autres apprenants vivant dans le pays dont on souhaite apprendre la langue, le tout en complète mobilité !

Si la formule est en général grand public, des applis peuvent aussi se fonder sur un vocabulaire strictement professionnel. Mosalingua propose ainsi une version Anglais Business, Anglais médical et Anglais TOEIC, Babbel un « anglais des affaires »…

La formation des forces de vente aux caractéristiques des nouveaux produits

La principale difficulté quand il s’agit de former ses forces de ventes, souvent en déplacement, c’est de les réunir dans un même lieu pour les former. Avec le mobile learning, le problème est résolu avec des économies et plus de réactivité à la clé. Les déplacements en train, en taxi et en avions se transforment ainsi en autant d’occasions d’apprentissage.

Particulièrement adaptées aux formations mobiles, les informations données sur la sortie d’une nouvelle gamme de produits peuvent ainsi se faire en temps réel.

La mise à niveau des normes techniques et de sécurité

Comme ces formations sont par essence assez ennuyeuses, le format court est le plus adapté pour éviter une chute rapide de l’attention. Second atout : le mobile learning étant très efficace en terme d’ancrage mémoriel, il est possible de faire des piqures de rappel à intervalles fixes pour s’assurer que le règlement est parfaitement intégré.

L’intégration en entreprise

Grand classique de la formation en entreprise : le onboarding, qui consiste pour une société à accueillir une nouvelle recrue pour lui faire connaître son fonctionnement et ses us et coutumes. Le mobile learning peut remplacer avantageusement le traditionnel « livret d’accueil » distribué aux nouvelles recrues, notamment grâce à la réalité virtuelle, qui permet de propulser le prochain cadre dans les usines à l’étranger ou dans ses filiales. Cela peut aussi se révéler très utile pour montrer à des techniciens de façon virtuelle des lieux difficiles d’accès (une centrale nucléaire par exemple) ou pour aider le salarié à s’approprier des codes de l’entreprise, comme dans le domaine du luxe.

Diagnostic et suivi d’une formation présentielle

Dans sa forme la plus basique (questions-réponses sous plusieurs formes), le mobile learning peut être enfin un outil complémentaire à une formation en présentiel. Pour la préparer par un diagnostic préalable des lacunes ou en assurer la mémorisation par une piqure de rappel à intervalles réguliers.

Pour en savoir plus sur le mobile learning et le digital en général, nous vous invitons à aller voir notre gamme formation digital sur Comundi.

Formations sur le même sujet :