Le MOOC a-t-il de l’avenir en France ?

Par , le 08/09/2014

Les MOOCs font de plus en plus parler d’eux. D’abord issus des cours universitaires, ils font peu à peu leur entrée dans l’entreprise en offrant un nouveau modèle d’apprentissage. Mais derrière ce succès, il semble se cacher une autre réalité, celle de la méconnaissance de ce support par les apprenants.

Actualité : Le MOOC a-t-il de l’avenir en France ? - Tissot Formation

Difficile aujourd’hui de parler de e-learning sans évoquer, également, l’une des nouveautés en matière de formation professionnelle : le MOOC. En seulement quelques mois, celui-ci a connu une évolution considérable dans tous les domaines des apprentissages pour arriver progressivement dans les entreprises françaises. Si son concept est avant tout basé sur des cours théoriques, il offre toutefois un avantage de taille, celui de permettre à tout un chacun d’y participer à distance. Il est aussi de plus en plus utilisé en complément d’autres sources d’apprentissage.

Mais derrière cette image, vient une autre réalité selon un récent sondage, celle de la méconnaissance, par les Français, de ce type de formation. Ils seraient même seulement 21,8 % à en avoir entendu parler et uniquement 12,4 % à voir les MOOCs comme un élément majeur de la formation dans les prochaines années.

Ainsi, cette nouvelle forme d’apprentissage est davantage assimilée à une solution adaptée à l’approfondissement des connaissances, sans être réellement vue comme un outil de formation à part entière. Reste maintenant à observer quelle sera sa destinée.

En attendant, le MOOC poursuit bel et bien son développement en modifiant ses formats pour s’adapter toujours mieux à la formation en entreprise.

Formations sur le même sujet :