Le Pôle Emploi satisfait une partie des demandeurs d’emploi

Par , le 26/05/2011

Le gouvernement a annoncé les résultats de l’enquête d’opinion Ipsos sur le Pôle Emploi. Après seulement un an et demi d’existence, l’organisme d’emploi satisfait globalement 66 % des demandeurs d’emploi interrogés. Les résultats sont encourageants, mais pas encore complètement réjouissants.

Les demandeurs d'emploi apprécient le nouveau Pôle Emploi

En septembre 2010, l'Ipsos, à la demande du gouvernement, a lancé une enquête de satisfaction sur le Pôle Emploi. Les réponses de près de 500 000 demandeurs d'emploi ont été récoltées par voie électronique.

Les résultats ont révélé que 66 % des demandeurs d'emploi étaient globalement satisfaits du Pôle Emploi mis en place il y a un an et demi. Ils apprécient tout particulièrement la nouvelle facilité des démarches, ainsi que leur rapidité. De plus, 80 % des sondés mettent en avant le traitement des dossiers d'allocation, et ils sont entre 75 et 80 % à apprécier l'accueil et l'écoute dans les différents bureaux du Pôle Emploi.


Résultats satisfaisants pour le Pôle Emploi qui sont à nuancer

Le gouvernement, suite à l'annonce de ces résultats, a souhaité les nuancer. En effet, l'enquête Ipsos révèle également que les personnes les plus précaires au Pôle Emploi, sont moins satisfaites. Ainsi, seuls 59 % des chômeurs de longue durée, 53 % des chômeurs non indemnisés, et 59 % des moins de 25 ans, sont globalement satisfaits du Pôle Emploi.

Le Pôle Emploi se voit donc inciter à réfléchir à différentes pistes pour améliorer ses services. Notamment l'accès par mail des conseillers, souhaité par 91 % des sondés, ou encore une meilleure communication sur les métiers les plus recherchés dans une région. Les contrats aidés et la formation professionnelle pour le développement de compétences  sont également des axes sur lesquels le Pôle Emploi cherche à avancer.

L'organisme est d'autant plus motivé, que les derniers résultats du chômage en France, n'étaient pas véritablement encourageants.


Rédigé le 26 mai 2011, par Elisabeth Carteron.

Formations sur le même sujet :