Les cadres seniors, pas assez formés

Par , le 20/07/2017

L’Apec pointe du doigt le manque de formation des cadres seniors. Ces derniers sont en effet laissés pour compte au profit d’un public plus jeune et moins qualifié. Une erreur selon l’organisme, qui peut porter fortement à préjudice.

mai17_breve_formation-cadres-seniorsSi la formation professionnelle se développe depuis quelques années, elle a aussi créé des oubliés. Parmi les publics les moins visés par ces sessions en entreprise figurent les salariés cadres seniors. Pour les sociétés qui les emploient, ils représentent un public aux connaissances élevées, avec une capacité d’adaptation bien plus importante que les autres collaborateurs, notamment les plus jeunes et les moins diplômés.

Ce concept très répandu présente pourtant bon nombre d’idées fausses. En effet, si les acquis sont réels, les avancées rapides qui touchent tous les métiers imposent de se former pour en maîtriser tous les aspects. C’est le cas de ce public qui est aussi amené à travailler plus longtemps. Le fait de changer d’entreprise, bien souvent pour effectuer le même travail dans une structure différente, ne représente pas un argument suffisant. Pourtant, les employeurs sont nombreux à imaginer que cette transplantation se traduit obligatoirement par une intégration plus rapide pour être opérationnel dans des délais très réduits.

Ce public oublié de la formation peut en même temps accéder facilement aux apprentissages, sans représenter un investissement conséquent pour les employeurs. Les outils d’e-learning proposent de multiples solutions qui assurent à tous les cadres de cibler les apprentissages utiles et ainsi décupler leur efficacité au sein de leur entreprise.

Reste désormais à associer les dirigeants à ces besoins en formation. Cette étape est majeure : elle aurait pour effet de renforcer l’employabilité des seniors, au même titre que les autres salariés grâce à la formation tout au long de la carrière professionnelle.

Formations sur le même sujet :