Les COOC, outils d’avenir de la formation !

Par , le 22/02/2016

La plupart des technologies ont tous un point commun : elles impactent les méthodes d’apprentissage. Avec une finalité qui reste la même, celle de former les apprenants. Réforme et MOOC sont deux mouvements qui se renforcent mutuellement. On parle de digitalisation de la formation !

Vers une apparition des COOC dans les entreprises ?

 

iStock_000005393310XSmallAprès les Massive Online Open Courses (MOOC), les Corporate Online Open Courses (COOC) font tout doucement leur apparition dans le paysage de la formation.

Le COOC est un dérivé du MOOC. Il s'agit d'un cours filmé par des universitaires et diffusé par la suite sur des plateformes digitales.

Notez-le : les COOC ont été créés car les entreprises ont souvent de grandes expertises en interne et ne les exploitent pas de la meilleure façon.

Ces derniers bouleversent l'environnement de la formation. En effet, ils permettent à tous de pouvoir se former à moindre coût. Ce sont les universitaires qui ont été à l'origine de la création de cette nouvelle forme d'enseignement et les entreprises commencent de plus en plus à vouloir les utiliser.

D'une manière un peu plus précise, les COOC consistent à diffuser l'expérience ainsi que l'expertise d'une entreprise par le biais de formations informelles au sein d'un réseau apprenant de collaborateurs.

C'est une manière d'apprendre dans la continuité du e-learning, existant depuis déjà de nombreuses années.

Le COOC est la version pro du MOOC !

L'avantage premier du COOC est la souplesse. A cela s'ajoute, la garantie d'assiduité.

De plus, les COOC sont destinés à un maximum de salariés, ce qui est complètement différent d'une formation classique généralement limitée à 8 participants.

Par ailleurs, pour qu'un COOC soit efficace, le fond et la forme doivent être ludiques. En effet, un COOC théorique ne fera pas l'affaire et sera mis rapidement de côté. Il doit donner envie d'apprendre.

Les COOC vont aider l'ensemble des salariés qui le souhaitent à aller plus loin dans leur démarche formation.

 

Les COOC, outil révolutionnaire de la formation

 

Les compétences en interne se révèlent être un outil d'enseignement. En effet, l'entreprise peut développer des formations permettant le rapprochement de collaborateurs.

Pour cela, pour permettre la mise en place de ces COOC, le responsable formation doit développer des structures pédagogiques nouvelles.

Cela suppose donc de connaitre toutes les compétences en interne. Le responsable formation pourra s'aider des entretiens professionnels. Le but étant de favoriser la montée en compétences des salariés.

Par ailleurs, ce dernier devra conseiller et soumettre aux salariés les formations adaptées à leurs envies. Cela suppose une réelle transparence pour permettre la mise en place de ces formations en interne. Il a donc un rôle d'accompagnateur voire même de conseiller et d'analyste.

Notez-le : l'entreprise doit mettre en place des outils comme les réseaux sociaux en interne.

Les COOC vont permettre de capitaliser et diffuser les compétences internes de l'entreprise. C'est très flatteur pour le salarié en quête de reconnaissance et de montée en compétences.

De nombreuses entreprises disposent déjà de ressources rodées en matière de formation et la plupart d'entre elles ont la possibilité aujourd'hui de créer des COOC. Les premières à les mettre en place ont été les universités et les académies internes.

Avec les COOC, les carences du e-learning sont enfin palliées. Le collaboratif et le dialogue en temps réel sont ainsi rendus possibles. On parle d'outil pédagogique de « grand » intérêt.

Par ailleurs, les COOC offrent aux entreprises la possibilité de construire des contenus de grande qualité. Il est d'ailleurs possible d'adapter rapidement les contenus, mais également d'adapter les modalités de suivi et les critères d'évaluation.

 

Les COOC sont-ils à la hauteur des MOOC ?

 

Les COOC sont considérés comme la version intra-entreprise des MOOC. Ces derniers sont définis comme des outils de formation continue pertinent. Il a été démontré que l'avenir du MOOC est dans le COOC.

En effet, en remplacement du formateur, les salariés vont délivrer en ligne leur savoir-faire. Ont-ils pour autant les mêmes objectifs ?

Le MOOC est apparu bien avant le COOC, en 2008. Certaines entreprises sont passées du MOOC au COOC en très peu de temps.

Notez-le : techniquement, ils possèdent les mêmes finalités mais il est difficile de les différencier.

En réalité, le COOC pallie l'insuffisance du MOOC.  En effet, peu de salarié qui suivent un MOOC vont jusqu'au bout de la formation. Y-a-t-il lieu de suivre dans ce cas l'intégralité du parcours de formation ?

De plus, l'obtention de la certification n'est pas forcément la raison première de suivi d'un MOOC.

A l'inverse, pour le COOC, la formation est commune. Il en est de même de la recherche de résultats. Il est quasiment certain que les salariés vont jusqu'au bout de la formation.

Les COOC ciblent un public en particulier.

Par ailleurs, le COOC n'est pas juste un mouvement extraordinaire venant révolutionner la formation. En effet, c'est aussi une base de données. Le sourcing est fait en temps réel, ce qui renforce son efficacité.

De plus, certaines entreprises commencent à l'utiliser pour rechercher des candidats potentiels. Est-il aussi un outil pour le recrutement ?

D'une manière générale, Le COOC permet à toutes les entreprises de pouvoir expliquer sa marque employeur mais aussi son histoire. Cela donne indéniablement envie d'apprendre.

Il permet également de faire du marketing social. C'est un outil au service des entreprises. Ces dernières vont les créer en fonction de leur histoire. Depuis quelques années, le COOC est considéré comme de plus en plus pertinent.

Ces éléments démontrent bien l'avantage du COOC sur le MOOC.

Mais les COOC sont-ils réellement la solution « miracle » pour le développement de la formation ?

Catégories de l'article :

Formations sur le même sujet :