Les cotisations formation, à verser aux OPCA avant le 28 février

Par , le 29/01/2014

Les cotisations pour la formation des salariés doivent être réglées avant le 28 février. En pleine réforme de la formation professionnelle, cette échéance est à ne pas oublier cette année encore, avec un versement à effectuer à l’OPCA de son secteur. L’occasion de revenir sur le rôle de ces organismes de collecte de fonds…

Les OPCA, organismes collecteurs de la formation professionnelle

Actualité : Les cotisations formation, à verser aux OPCA avant le 28 février - Tissot formation L’échéance est bientôt là. D’ici le 28 février prochain, et comme chaque année, les entreprises devront s’acquitter de leurs cotisations dédiées à la formation professionnelle. Ces sommes sont traditionnellement collectées par des centres spécifiques : les OPCA. Ces organismes paritaires collecteurs agréés disposent d’un agrément délivré par le ministère du Travail. Ils comptent dans leur conseil d’administration des représentants des syndicats salariés et patronaux.

En attendant le vote de la réforme de la formation professionnelle qui prévoit la mise en place d’une cotisation unique au taux revu, les montants se répartiront cette année encore en trois taxes :

  • La cotisation pour la professionnalisation et le DIF ;
  • La cotisation dédiée au CIF ;
  • La cotisation en appui des plans de formation.

Chaque montant à régler avant la fin février est basé sur la masse salariale au 31 décembre de l’année précédente.

Un rôle d’information et de financement des formations en entreprise

Les OPCA ont aussi une fonction plus large auprès des entreprises qui en dépendent et de leurs salariés. En effet, ces organismes interviennent pour mettre en place le financement des formations de longue durée demandées par les employés, mais également pour les renseigner et les accompagner dans les démarches concernant la prise en charge des apprentissages.

Côté entreprises, les OPCA mènent un rôle semblable en les aidants à définir leurs besoins en matière de développement des compétences. Un rôle que ces dernières apprécient tout particulièrement en leur faisant confiance, dans la grande majorité, pour les accompagner dans la mise en place de leurs choix de formation.

Au 1er janvier 2015, le compte personnel de formation remplace le DIF. Découvrez ce qui va changer :

Compte personnel de formation : comment le salarié peut-il mobiliser son compte ?

Compte personnel de formation : comment est-il alimenté ?

Compte personnel de formation : qu’advient-il du DIF ?

Compte personnel de formation : qui prend en charge la rémunération du salarié en formation ?

Compte personnel de formation : quelles sont les formations éligibles ?

 

> Découvrir le dossier complet

 

Téléchargement gratuit :

TéléchargementTéléchargez notre dossier complet sur la réforme de la formation professionnelle

Formations sur le même sujet :