Les députés votent la réforme de la formation professionnelle

Par , le 12/02/2014

Les députés ont adopté en première lecture la loi réformant la formation professionnelle. Peu de modifications au projet initial ont été apportées. Si le vote n’a pas été approuvé par toutes les formations politiques, le texte a au moins créé le consensus autour d’un élément : la création du CPF.

hemicycle-panoUne nouvelle avancée pour la réforme de la formation professionnelle

A l’issue de trois jours de débats, le projet de réforme de la formation professionnelle a été adopté par l’hémicycle le 7 février.

Le texte n’a connu que de très légères modifications, notamment concernant le CPF. Ainsi, celui-ci a été validé avec une modification des conditions de son abondement. Si le nombre d’heures total est maintenu à 150 heures, le délai pour les obtenir passe en revanche de 9 à 7 ans et demi répartis comme suit : 24 heures par an pendant 5 ans au lieu de 20 heures pendant 6 ans, puis 12 heures par an au lieu de 10.

Voté par les groupes politiques PS, écologistes et radicaux de gauche, le projet de loi a en revanche rencontré l’opposition des députés du Front de gauche, estimant certaines mesures « inquiétantes », et de l’UMP qui a jugé le projet comme traduisant un désengagement de l’État sur la question de la formation professionnelle. Les centristes, pour leur part, se sont abstenus.

Le consensus autour du CPF

La création du compte personnel de formation, qui viendra remplacer le DIF dès le 1er janvier 2015, a, elle, fait l’unanimité chez l’ensemble des formations politiques, apparaissant comme un point positif. Celui-ci sera disponible dès l’âge de 16 ans, avec le premier emploi. Il accompagnera chaque travailleur durant toute sa vie active, que ce soit lors des changements d’entreprise ou des périodes de chômage.

Le prochain rendez-vous pour ce projet de loi est d’ores et déjà fixé au 18 février, date à partir de laquelle est programmé son examen par les sénateurs.

 

Au 1er janvier 2015, le compte personnel de formation remplace le DIF. Découvrez ce qui va changer :

Compte personnel de formation : comment le salarié peut-il mobiliser son compte ?

Compte personnel de formation : comment est-il alimenté ?

Compte personnel de formation : qu’advient-il du DIF ?

Compte personnel de formation : qui prend en charge la rémunération du salarié en formation ?

Compte personnel de formation : quelles sont les formations éligibles ?

 

> Découvrir le dossier complet

 

Téléchargement gratuit :

TéléchargementTéléchargez notre dossier complet sur la réforme de la formation professionnelle

Formations sur le même sujet :