Les entreprises valorisent enfin les séniors

Par , le 23/03/2011

La Darès a publié les résultats d’une étude engagée en septembre 2010 sur les séniors dans l’entreprise. Cette dernière révèle que les chefs d’entreprises sont conscients de la valeur des séniors pour leurs projets et qu’ils souhaitent développer la formation professionnelle pour ces derniers.

 

Des programmes pour former les séniors en entreprise

Depuis 2005, les entreprises de plus de 300 salariés doivent avoir recours à la GPEC, la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. Grâce à cela, les séniors bénéficient de formations professionnelles d'adaptation au travail (formation S'organiser et gérer ses priorités) et pour le développement de leurs compétences (formation Optimiser la trésorerie dans le BTP). Grâce à cela, ils peuvent organiser la suite de leur carrière professionnelle.

La formation professionnelles reste cependant peu utilisée pour les séniors, en 2006, les plus de cinquante ans ne représentaient que 34 % des formés.

 

Les chefs d'entreprises séduits par les séniors

L'étude de la Darès révèle que les chefs d'entreprises sont conscients de l'importance des séniors pour leurs structures. 75 % d'entre eux soulignent le savoir-faire et la conscience professionnelle des séniors, et 70 % pensent qu'ils sont un atout pour l'entreprise.

Avec près de six millions de plus de cinquante ans dans les entreprises en 2008, le monde professionnel doit faire avec les séniors.

 

Les entreprises restent cependant refroidies par le coût des séniors

Bien qu'ils reconnaissent la valeur des séniors, les chefs d'entreprises sont effrayés par les coûts qu'ils représentent (39 %), et le manque de productivité (15 %).

Plus dur encore, les patrons interrogés sont 27 % à pousser les séniors au départ, en leur proposant la préretraite, ou en les licenciant. Les séniors ont encore du chemin pour s'imposer définitivement dans le domaine professionnel.

Rédigé le 10 mars 2011, par Elisabeth Carteron.