Les formations en langues, toujours un succès !

Par , le 07/12/2015

Malgré l’absence des formations en langues en début d’année 2015 sur les listes éligibles au compte personnel de formation, les formations en langue ont retrouvé une place au sein du nouveau dispositif ces dernières semaines. Une bonne nouvelle pour les sociétés qui commencent à s’installer à l’étranger !

Les langues, un facteur de compétitivité.

Designing as a team

En entreprise, les langues sont un facteur de compétitivité. C'est quasiment indispensable dans le domaine professionnel.

Il y a encore quelques années, parler par exemple anglais n'était pas primordial. Aujourd'hui, la majorité des cadres, commerciaux ont besoin de savoir lire, écrire ou encore parler anglais. Autrefois, savoir communiquer dans une autre langue que le français n'avait pas d'impact sur le fonctionnement de la société. Aujourd'hui, c'est différent. En quelques mots, pour qu'une société soit compétitive, il faut avoir du personnel opérationnel à savoir, bilingue ou trilingue.

Par ailleurs, l'apprentissage d'une autre langue reste une valeur ajoutée. En effet, dans une société de plus en plus concurrentielle, les compétences linguistiques sont des éléments essentiels que doit posséder tout salarié.

Notez-le : se former à une autre langue est un atout pour décrocher un emploi. En effet, les langues peuvent ouvrir les portes de l'entreprise.

C'est un véritable atout pour quiconque sait les maîtriser. Avec l'internationalisation des entreprises, ces dernières recherchent de plus en plus de personnes sachant parler de plus en plus de langues.

Notez-le : la priorité reste à l'anglais !

 

Le poids des langues dans la formation

En 2014, la plupart des demandes de formation de la part des salariés concernaient les langues. Par contre, la réforme de la formation professionnelle de mars 2014 n'avait pas inclus les formations en langue dans la liste des formations éligibles. Devant la mobilisation de la profession, les tests TOEIC, TOEFL et BULATS se sont retrouvés dès le mois de mars 2015 comme éligibles au CPF.

Suite à cela, les demandes de CPF ont largement progressé. Les motivations des salariés sont à la fois professionnelles et personnelles. En effet, ces derniers veulent apprendre l'anglais pour développer leur compétence, d'autres salariés apprennent le japonais par exemple car ils sont fans de mangas.

Les langues sont donc une planche de salut professionnelle. Pas étonnant donc que les cursus en anglais et en espagnol figurent tout en haut des souhaits de formation des salariés.

De plus, aujourd'hui les salariés ont la possibilité de se former en langues grâce au e-learning. Il n'est donc plus nécessaire de se former à heure fixe et même plus besoin de se déplacer. Les entreprises qui cherchent toujours plus de compétitivité économique trouvent leur intérêt à ce système beaucoup moins consommateur de temps et de logistique.

En d'autres termes, le salarié cherche un cours facile d'accès et la technologue le lui offre ! si le formateur n'est plus présent physiquement, il n'est jamais très loin.

Notez-le : les solutions les plus intéressantes sont les cours par visio-conférence. Entre le 100% présentiel et le 100 % e-learning, un juste milieu qui convient assez aux élèves et aux entreprises qui financent.

Formations sur le même sujet :