Les managers, appréciés dans l’entreprise ?

Par , le 04/12/2012

Une récente enquête BVA-Axys Consultants met en avant la vision des salariés sur les managers. Le premier enseignement est un avis partagé concernant les compétences de ces cadres supérieurs et leur approche des relations avec l’équipe.

Un avis sans concession des salariés sur les managers

24 % des salariés se disent insatisfaits des relations avec leur supérieur, contre 21 % de satisfaits. Ce chiffre pourrait être peu évocateur s’il n’était pas mis en parallèle avec la vision du métier de management par les protagonistes eux-mêmes. Le résultat de l’enquête BVA-Axys Consultants est sur ce point très instructif. En effet, selon ses données, 96 % des managers se disent heureux des relations qu’ils entretiennent avec leurs équipes. La fracture est donc bien présente entre ces deux corps de métiers pourtant indissociables. 

Le premier reproche fait aux équipes dirigeantes est leur mauvaise capacité à motiver. Cette notion, si elle est également mise en avant par les chefs d’entreprises, n’est en revanche pas la préoccupation première des managers. Ceux-ci lui préfèrent le développement des compétences, l’organisation et le contrôle des tâches. Cependant, tout n’est pas aussi systématique dans chaque entreprise.

 

La différence entre grandes entreprises et PME

Les données de l’enquête montrent ainsi une disparité entre les grandes entreprises et les PME. Dans ces dernières, les salariés sont 39 % à estimer « médiocres » les compétences des managers. Aux gratifications financières souvent mises en avant, les employés préfèrent désormais les félicitations et la gratitude de leurs supérieurs, encore trop rares.

À l’inverse, les managers des grandes entreprises sont plutôt bien perçus. 77 % des personnes sondées les jugent performants dans leur mission, et même garants de l’ambiance de l’équipe, tout en s’appliquant à développer les compétences.

Cette différence trouve son origine dans le rôle confié à chaque manager. Ainsi, si dans les grands groupes, celui-ci peut pleinement se consacrer à la tâche qui lui est confiée en disposant des moyens et équipements nécessaires pour y parvenir, dans les PME, la fonction comprend aussi la production, ne laissant que peu de temps à consacrer aux salariés.

La formation pourrait toutefois inverser la tendance. Mieux formés, les managers des grandes entreprises se révèlent plus réactifs et proches des équipes. Un exemple intéressant pour toutes les PME, malgré les difficultés actuelles. En effet, la reconnaissance au travail se confirme comme une source de motivation pour tous… 

Formations sur le même sujet :