Les responsables de formation se préparent aux futurs changements

Par , le 17/11/2014

Plus que quelques semaines avant l’entrée en vigueur des principales mesures liées à la réforme de la formation professionnelle. Cela implique, pour les entreprises, la nécessité de s’adapter aux changements. Les responsables de formation sont les premiers concernés, comme le montre un récent sondage.

Actualité : Les responsables de formation se préparent aux futurs changements

En un an, l’idée de la réforme de la formation professionnelle a fait son chemin, y compris auprès des professionnels du secteur en entreprise. Ainsi, une récente étude fait un nouveau point sur le ressenti des responsables de formation concernant son entrée en application. Si, l’an passé, 61 % des interrogés jugeaient que la réforme n’aurait pas d’incidence sur leur métier, désormais, ils ne sont plus que 28 % à partager cet avis. Pour les autres, cette évolution n’apparaît toutefois pas de façon négative. En effet, ils sont 48 % à y voir une conséquence positive sur la profession.

Certains points restent pourtant à revoir. Toujours selon ce sondage, 13 % des responsables formation estiment qu’ils auront besoin de plus de six ans pour former l’ensemble des collaborateurs de leur entreprise. Problème, la réforme prévoit, pour sa part, le droit pour chaque salarié à au moins une formation sur cette période de six ans. L’autre enseignement concerne les budgets alloués pour la formation professionnelle. Là encore, les chiffres ne vont pas forcément dans le sens attendu. Ainsi, si 23 % voient leurs moyens en progression et 42 % leur stabilisation, 35 % doivent composer avec un budget en baisse.

Plus dans le cadre des formations à proprement parler, c’est davantage leur évaluation qui intéresse aujourd’hui les responsables formation, afin de connaître leur utilité, loin devant la mise en place de nouvelles formes d’apprentissage comme les MOOCs, les serious games ou le blended-learning. Ils sont d’ailleurs près de 78 % à déclarer que cette dernière solution ne représente que 10 % des actions mises en œuvre dans l’entreprise, alors qu’elle est souvent envisagée comme le nouveau modèle de formation.

Formations sur le même sujet :