Les serious game révolutionnent la formation

Par , le 14/01/2016

Les serious games (autrement appelés « jeux sérieux ») s’installent progressivement dans les entreprises comme un outil de formation complémentaire, en particulier pour les jeunes générations. C’est en effet une tendance lourde en formation et ces derniers constituent un débouché prometteur pour l’industrie du jeu vidéo en France. Et si les serious games représentaient une opportunité pour la formation ?

De nouveaux outils pour les entreprises

La recherche de motivation des salariés pour le travail est accompagnée d'études et enquêtes depuis des dizaines d'année et la formation fait partie des critères de motivation. Parfois, il faut motiver les salariés à partir en formation. Le serious games renvoie à l'idée de traiter un sujet sérieux avec une touche amusante.

Actualité : Le numérique développe les formations pour répondre aux futurs emplois - Tissot Formation

Il ne fait aucun doute que le numérique est la clef pour une éducation accessible et performante. L'engouement autour des MOOCE en témoigne.

Les entreprises s'approprient progressivement ce concept de formation et l'intègre dans des parcours professionnalisant sur des sujets plus adaptés comme le management.

Aujourd'hui, certaines entreprises hésitent encore à utiliser les serious games. Mais force et de constater que le jeu vidéo dépasse désormais la simple offre de logiciels de loisirs. En effet, des nouvelles applications sont montées en puissance ces dernières années.

Par ailleurs, il existe un gros marché et les pouvoirs publics ont décidé de développer une politique en faveur du serious games pour soutenir le savoir-faire technologique lié au jeu vidéo.

Mais qu'est-ce que le serious games ? il s'agit d'inviter l'utilisateur à interagir avec une application informatique dont l'objectif est de combiner des aspects d'enseignement, d'apprentissage, d'entrainement, de communication ou d'information, avec des ressorts ludiques et/ou des technologies issues du jeu vidéo.

L'utilisation du serious games dans le domaine des formations

Le serious games est une solution qui commence à se répandre dans de nombreux pays, en complément du e-learning.

Des stagiaires vont être amenés à se former, s'entrainer, s'évaluer dans différentes situations de travail.

Il existe trois avantages à utiliser le serious games dans les formations :

  • une plus grande efficacité due à une meilleure immersion des apprenants, en comparaison du e-learning : elle est favorisée par une approche plus ludique, plus adaptée ;
  • une flexibilité de cette solution qui peut être utilisée en salle, à distance ou en réseau. Elle peut donc venir en complément d'une formation en salle ;
  • une meilleure productivité. En effet, le retour sur investissement est meilleure qu'une formation en salle pour une efficacité supérieure à du e-learning.

Par ailleurs, les serious games sont de temps utilisés dans le cadre du recrutement et vont s'avérer être très intéressants. En effet, ces derniers vont permettre d'attirer des candidats, mais aussi de mettre en situation des candidats dans le poste à pourvoir.

Notez-le : le potentiel des serious games dans le cadre du recrutement est lié à la capacité de ces outils  à traiter efficacement un grand nombre de candidats.

De plus, ces derniers sont également un moyen de sensibiliser de façon ludique pour prévenir les discriminations et appréhender la diversité.

Le jeu vidéo permet de donner des informations visuelles sur les réactions d'une personne avec laquelle l'avatar va interagir quand ce dernier posera une question qui heurtera son interlocuteur.

Notez-le : les serious games ont du potentiel pour des applications variées surtout dans le monde de l'entreprise.

Les serious games, pour encourager la créativité !

Les serious games sont des outils de formation qui proposent aux utilisateurs de vivre des expériences professionnelles virtuelles. En effet, en relevant les défis du jeu, les joueurs se découvrent dans leur capacité à gérer la complexité des situations, à prendre des risques, à gérer leur stress et à prendre des décisions dans l'incertitude.

Ils préparent les professionnels à affronter sereinement la réalité de leurs quotidiens professionnels et à relever les challenges en toute confiance. Ils apportent une approche nouvelle de l'apprentissage.

Attention : dans le serious games, la réussite ne fait pas l'objet de sanctions négatives ou positives de la part du salarié.

L'apprenant va gagner en compétences et en savoir-faire mais aussi et surtout au savoir-agir et au savoir-devenir. L'apprenant sera beaucoup plus autonome. Cela lui permet de prendre le contrôle de sa formation et de se projeter dans son avenir.

Notez-le : les serious games replacent la notion d'épanouissement personnel au cœur de la vie professionnelle.

Attention : les serious games ne remplacent pas les formations. Ce sont des compléments à ces dernières.

L'enjeu est de permettre à l'homme de maitriser son environnement technique et social. Les serious games sont constitués principalement de cas pratiques à résoudre, c'est la raison principale du succès pédagogique !

Ils peuvent être utilisés en amont des formations comme un « assessment center ». Mais aussi, en complément d'actions de formation en présentiel pour permettre de réaliser un jeu interactif sous forme de challenge en sous-groupe.

Ils peuvent également être un outil de motivation grâce à la mise en place d'un challenge entre les équipes et en remplacement d'actions de formation grâce à un apprentissage par le jeu et par l'erreur à distance en profitant de l'émulation d'un challenge individuel ou de groupe.

Pour autant, les serious games sont-ils vraiment efficaces ? En effet, quelles techniques, empruntées au jeu vidéo, permettent de faire suivre avec succès une formation à presque tous les apprenants, alors que l'école n'arrive pas à faire réussir tous ses élèves.

Si les « jeux sérieux » sont appelés à se multiplier, ils entreront inévitablement dans l'univers culturel des élèves, même s'ils peinent à pousser la porte des écoles.

Catégories de l'article :

Formations sur le même sujet :