Les Serious Games ont du mal à convaincre

Par , le 24/08/2010

Considéré comme un gadget, le Serious Game a du mal à convaincre de son utilité dans la formation professionnelle. Les dirigeants de PME sont cités comme les plus réticents à ses méthodes.

Des dirigeants peu convaincus par les Serious Games

Les dirigeants, et plus particulièrement les dirigeants de PME, sont assez réticents à l'utilisation de Serious Games dans les cursus de formation professionnelle de leurs employés. Cependant, c'est le monde de la formation qui reste le plus grand obstacle à cette innovation technologique. Habitués aux méthodes plus traditionnelles et qui ont fait leur preuve, les formateurs ont peur de ce changement dans leurs habitudes.

Les concepteurs de ces nouveaux jeux vidéos sont donc dans l'obligation de développer tout un marketing pour séduire les maîtres de la formation professionnelle.


Les Serious Games tentent de séduire les dirigeants d'entreprises

Désireuses de séduire les entreprises et leurs responsables de formation professionnelle, les concepteurs de Serious Games s'adaptent à leur style. Ainsi, Orange par exemple, « a choisi la voie du teasing pour impliquer ses formateurs internes, en mettant en ligne dix saynètes interactives, qui suivent les étapes d'une formation ». A l'origine limité à 800 connexions, le jeu fait de plus en plus d'adeptes dans l'entreprise. Certains font également le choix de ne proposer les Serious Games qu'à des parcours en présentiel, comme Renault Academy, de manière à ne pas perturber les nouveaux utilisateurs de cette méthode de formation professionnelle.

Réticentes, les entreprises n'auront bientôt pas le choix et devront s'investir de plus en plus dans ces méthodes innovantes, en raison du changement des attentes des apprenants.


Tissot Formation propose aux personnes intéressées des cursus en formation professionnelle de très bon niveau : formation paie, formation comptabilité, formation droit social