Loi des finances 2013 : +2,6 % pour la formation professionnelle

Par , le 06/12/2012

L’Assemblée nationale a voté le 20 novembre 2012 la loi des finances 2013. Celle-ci prévoit notamment une enveloppe de plus de 3,7 milliards d’euros consacrée à la formation professionnelle, soit une hausse de 2,6 % par rapport au budget 2012.

Les moyens donnés à la formation professionnelle en 2013

 

Thierry Repentin, ministre délégué à la Formation professionnelle, l’avait annoncé début novembre, le vote de la loi des finances 2013 par l’Assemblée nationale est venu le confirmer : l’enveloppe financière consacrée à la formation va augmenter l’an prochain.

Avec plus de 3,7 milliards d’euros, ce qui correspond à quelque 2,6 % de hausse, le budget va ainsi permettre la mise en œuvre des différentes actions programmées, développée autour de quatre axes majeurs :

 

 

  • La mise en place du droit à la formation tout au long de la vie ;
  • L’accès à une qualification pour les jeunes ;
  • L’instauration d’un service public de l’orientation ;
  • L’affirmation et la sécurisation du service public de la formation.

La répartition du budget de l’État pour la formation professionnelle

Le plus gros de l’enveloppe allouée devrait correspondre à la dotation de décentralisation aux régions. Le montant – stable depuis 2011 – s’élève à 1,7 milliard d’euros. Suit le financement de l’apprentissage, désormais devenu une priorité gouvernementale. 1,25 milliard d’euros y seront consacrés afin de donner vie à l’objectif des 500 000 jeunes formés par ce biais d’ici 2017.

Enfin, l’État prévoit de venir au secours de l’AFPA, actuellement fortement déficitaire. Ainsi, ce sont quelque 87 millions d’euros qui seront réinjectés dans les caisses de l’organisme au cours de l’année 2013.

Cette enveloppe globale participera également à la mise en place du compte individuel de formation, idée relancée dans le rapport Gallois rendu public le 5 novembre 2012.

Catégories de l'article :