L’Opcalia globalement satisfaite du bilan de la Mission Handicap 2010 en Rhône-Alpes

Par , le 21/04/2011

L’OPCALIA a publié le bilan de la Mission Handicap pour 2010, et se dit globalement satisfaite de l’intégration des salariés handicapés en Rhône-Alpes. L’année dernière, 234 entreprises ont intégré des personnes handicapées dans leurs effectifs, dont la moitié de moins de 20 salariés, non concernées par l’obligation légale.

Les entreprises de la région Rhône-Alpes s'investissent pour les salariés handicapés

Responsable de la Mission Handicap en Rhône-Alpes, l'OPCALIA a publié le bilan de 2010. L'année dernière, 234 entreprises adhérentes à cet organisme collecteur de fonds pour la formation professionnelle, ont pris des personnes handicapées en alternance. Parmi elles, près de la moitié avaient un effectif de moins de vingt salariés, et n'étaient donc pas dans l'obligation de le faire.

Grâce à son projet, l'OPCALIA a participé au financement de 287 contrats en alternance (175 en professionnalisation et 112 en apprentissage). Selon l'organisme, les TPE représentent la majeure partie des entreprises investies dans cette Mission Handicap.

Cette mission a pour but d'intégrer les handicapés dans le monde du travail et de leur permettre de développer de vraies compétences professionnelles (Cursus Responsable des ressources humaines, formation Comment décrypter les comptes de l'entreprise…).


Contrats de professionnalisation et d'alternance pour les salariés handicapés

En 2010, 129 entreprises ont pris des salariés handicapés en contrat de professionnalisation, et 107 pour un contrat en alternance. Si pour la professionnalisation, les CDI augmentent légèrement (7 % pour 5 % en 2009), le temps partiel est stable.

De plus, on remarque une baisse des prises en charge des séniors ou des adultes, avec moins six points pour les séniors en professionnalisation, et une baisse pour les adultes en alternance assez significative (9 % pour 14 % en 2009).

Pour cette Mission Handicap 2010, le Rhône s'est particulièrement investi, contrairement à l'Ain et l'Isère qui ont pris beaucoup moins de salariés handicapés l'année dernière.


Rédigé le 21 avril 2011, par Elisabeth Carteron.

Formations sur le même sujet :