Plan Rebond pour les chômeurs en fin de droits

Par , le 01/10/2010

En accord avec les partenaires sociaux, sauf la CGT, l’Etat a mis en place à partir du 1er juin, un plan visant à aider 345 000 demandeurs d’emploi arrivant en fin de droits en 2010.

Plan Rebond : développement de la formation

A la suite d'une concertation de plusieurs semaines avec les partenaires sociaux, l'Etat a obtenu un accord le 15 avril dernier dans le cadre de l'aide aux chômeurs en fin de droits. Près de 705 millions d'euros ont été débloqué pour ce plan Rebond et ses différentes aides.

Le plan doit développer deux grands volets, des mesures actives, et une certaine sécurité financière. A travers le Pôle Emploi, l'Etat a décidé de mettre en place 70 000 formations rémunérées et 170 000 contrats aidés, ainsi qu'un accompagnement renforcé des cadres. Avec ce projet, l'Etat privilégie des sessions de formation reposant sur l'alternance, la remise à niveau des différents savoirs de base, ainsi que les compétences transversales.


Plan Rebond : les chômeurs concernés

En 2010, 1 000 000 de demandeurs d'emploi seront en fin de droit. Le Plan Rebond vise le tiers de ces personnes, environ 345 000 chômeurs, qui ne trouveront pas d'emploi dans l'année et qui ne peuvent pas bénéficier des aides déjà existantes (Allocation de Solidarité Spécifique ou Revenu de Solidarité Activité).

Les chômeurs concernés sont reçus par le Pôle Emploi qui leur propose une formation ou un contrat aidé dans le cadre de leur parcours d'insertion professionnelle. Ces personnes doivent être disponibles immédiatement, et ne pas exercer une activité professionnelle. Certains peuvent même prétendre à une aide exceptionnelle de 454,20 euros par mois pendant six mois maximum, si leurs revenus mensuels n'excèdent pas 2 119,60 euros pour une personne seule, et 3 330,80 euros pour une personne en couple.


Spécialiste de la formation professionnelle, Tissot Formation propose un grand choix de cursus : formation paie, formation comptabilité