Pôle Emploi et les OPCA, davantage investis dans le financement des formations

Par , le 18/08/2014

La dernière étude de la Dares fait le bilan concernant la formation des demandeurs d’emploi pour 2012. Il en ressort un financement toujours plus important consenti par Pôle Emploi et les OPCA, tandis que l’État poursuit son désengagement entamé dans les années 1990.

 Actualité : Pôle Emploi et les OPCA, davantage investis dans le financement des formations - Tissot Formation

Si les régions demeurent les premiers financeurs de la formation professionnelle des demandeurs d’emploi, deux autres organismes sont de plus en plus présents en ce domaine : Pôle Emploi et les OPCA. Ainsi, le nombre de formations financées par les régions est resté stable en 2012 par rapport à 2011 (366 000 stages), tandis que le nombre de chômeurs entrés en formation a augmenté de 6 %, après un recul de 4 % enregistré l’année précédente. Le taux de prise en charge par les régions est donc passé à 53 % contre 57 % en 2011. Les actions financées concernent d’abord les formations préqualifiantes, qualifiantes et professionnalisantes.

L’État poursuit lui aussi son désengagement entamé dans les années 1990, avec un nouveau recul de sa part de prise charge, venant financer les coûts pédagogiques pour 8 % des formations. C’est d’abord la lutte contre l’illettrisme qui est concerné par ses actions, avant la formation de publics spécifiques comme les travailleurs handicapés, la reconversion des militaires ou des détenus.

Dans ce contexte, c’est donc Pôle Emploi et les OPCA qui prennent le relais avec un rôle accru. La part des formations financées par Pôle Emploi a ainsi augmenté d’un point entre 2011 et 2012, passant à 21 % du total. Ces stages concernent majoritairement les actions de formation conventionnées qui viennent répondre aux besoins des entreprises en terme de main d’œuvre actuelle et à venir, les actions de formation préalables au recrutement en CDD de 6 à 12 mois, ou encore les actions en POE et les aides individualisées à la formation

Les OPCA ne sont pas en reste, avec une hausse des financements de 84 % en un an. Cela représente la prise en charge de 10 % des formations. Ils interviennent notamment dans le financement des DIF, des POE collectives et des appels à projets du FPSPP.

À noter que ce sont les jeunes chômeurs qui accèdent le plus à ces actions en formation. Ils sont aujourd’hui trois fois plus nombreux que les 45 ans et plus.

Au 1er janvier 2015, le compte personnel de formation remplace le DIF. Découvrez ce qui va changer :

Compte personnel de formation : comment le salarié peut-il mobiliser son compte ?

Compte personnel de formation : comment est-il alimenté ?

Compte personnel de formation : qu’advient-il du DIF ?

Compte personnel de formation : qui prend en charge la rémunération du salarié en formation ?

Compte personnel de formation : quelles sont les formations éligibles ?

 

> Découvrir le dossier complet

 

Téléchargement gratuit :

TéléchargementTéléchargez notre dossier complet sur la réforme de la formation professionnelle

Formations sur le même sujet :